Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilActualité

Primakov : « Rouvrons le dialogue israélo-syrien »

La rédaction

9 avril 2008 (LPAC) - Ievgueni Primakov, ancien Premier ministre russe, et spécialiste de l’Asie du Sud-Ouest, accuse les États-Unis et Israël de ne pas poursuivre sérieusement les opportunités amorcées par la conférence d’Annapolis de novembre 2007 et plus particulièrement celles regardant la paix israélo-syrienne. Les discussions d’Annapolis devaient se poursuivre à Moscou, mais les Américains trainent les pieds.

« La conférence [en Russie] doit avoir lieu sans faute » a déclaré Primakov lors d’une interview sur la radio La voix de la Russie, le 8 avril. « …lorsque la conférence d’Annapolis a été planifiée, nous nous sommes organisés dans l’idée que les négociations continueraient à Moscou. Les Américains m’en parlèrent - et ils étaient d’accord – ainsi que les Israéliens. En revanche, j’ai l’impression qu’à présent ils montrent bien moins d’intérêt pour la question. Et je pense qu’ils ont tort. » Primakov a ajouté que le ministre russe des Affaires étrangères travaille activement sur cette conférence qui pourrait avoir lieu cet été - la date exacte n’étant pas encore précisée.

En ce qui concerne la Syrie, Primakov a dit que la conférence serait un succès si l’on y « examine non seulement la question des relations israélo-palestiniennes, mais aussi celle des relations israélo-syriennes…La question de la restauration de la souveraineté syrienne sur les monts du Golan doit également être abordée. Dans ce cas, la Syrie deviendra partisan d’une résolution générale au Moyen-Orient, incluant une résolution israélo-palestinienne. Ceci permettrait d’avancer sérieusement dans le processus de paix au Moyen-Orient. »

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 16 février le monde
en devenir

Don rapide