Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

Flash : 17 février - Fake news, une nouvelle arme de guerre - Radio S&P 16 février 2017 Lire Flash : 17 février - Manifestations de masse : mais que se passe-t-il en Roumanie ? Lire Flash : 17 février - Michel Raimbaud : « Tempête sur le Grand Moyen-Orient » Lire
AccueilActualité
Brèves

Quand le sénateur Reid « parle comme LaRouche »

La rédaction
visites
745
commentaire

Lors d’une conférence téléphonique le 9 novembre avec des journalistes et des militants républicains, Ken Mehlman, président du Comité national républicain, a critiqué Harry Reid pour ses attaques contre Cheney lors de sa conférence de presse de la veille. Il l’accusa notamment d’avoir eu « un moment à la Lyndon LaRouche », c’est-à-dire d’avoir parlé comme celui-ci.

Ses propos ont amené LaRouche à déclarer : « N’est-ce pas fascinant ? Après la conférence de presse du sénateur Reid, le mardi 8 novembre, le Parti républicain, la Maison Blanche et leurs alliés dans les médias ont fait leur possible pour empêcher toute publicité autour des remarques du sénateur Reid concernant le vice-Président. C’est alors que sont tombés les résultats des élections de mardi, où le Parti démocrate a remporté d’importantes victoires. Le mercredi, après avoir pris connaissance de ses e-mails dévastateurs, Mehlman a eu ce commentaire ridicule.

« Pour tout dire, les républicains ont mal encaissé les revers électoraux de mardi et nombre d’entre eux redoutent mon influence politique. Certains républicains sont terrifiés par mes capacités politiques, surtout à un moment où le Parti démocrate a le vent en poupe, à condition qu’il reste sur la même voie qu’avant les dernières élections.

« Certains républicains sont obsédés par ma personne depuis des décennies, surtout depuis ma collaboration avec feu le président Ronald Reagan, pour formuler ce qui allait être connu comme l’Initiative de défense stratégique. Certains républicains, et ils savent de qui je parle, ont été complètement obsédés par ma coopération avec le président Reagan sur l’IDS. »

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide