www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Quand on parle de Guerre mondiale, ce n’est pas une image

La rédaction
2493 visites | 5 commentaires

12 novembre 2011 (Nouvelle Solidarité) – Face au risque de déclenchement d’un conflit mondial autour de la Syrie ou de l’Iran, nous transcrivons ici l’éditorial publié par nos camarades américains du LaRouche PAC, qui mènent campagne pour la destitution rapide de Barack Obama, principal catalyseur dans ce conflit.


Une 3e Guerre mondiale nucléaire n’est pas une hyperbole

« En lançant cette guerre en Asie, l’intention des Britanniques est de réduire la population mondiale de l’ordre de 7 milliards actuellement à moins d’un milliard. C’est le but derrière l’organisation de cette guerre, le seul et l’unique. »
Lyndon LaRouche, 8 novembre 2011.

Le 29 octobre dernier devant un groupe restreint de ses collaborateurs, Lyndon LaRouche a décrit le processus qui mènerait le monde à une nouvelle guerre mondiale, s’appuyant sur ces « nouveaux Balkans » créés au Moyen-orient. En prenant ainsi l’exemple de la Première Guerre mondiale, il a souligné l’intention permanente de l’Empire britannique : la réduction de la population.

Lors d’une récente conférence de la Royal Society of Arts en compagnie du Duc d’Edimbourg, l’ignoble David Attenborough a clairement exprimé les intentions de l’Empire :

Il est un fait brutal et évident : sur une planète finie, la population humaine s’arrêtera définitivement à un certain point. Et cela ne peut arriver que de deux manières. Soit bientôt, en réduisant les naissances, c’est-à-dire par la contraception. C’est la manière humaine, la puissante option qui nous permet de régler le problème, si nous le décidons collectivement. L’alternative est un taux de mortalité accru – la manière que doivent endurer toutes les autres créatures, via la famine, la maladie ou la prédation. Transposé en termes humains, cela signifie la famine, la maladie ou la guerre, que ce soit pour du pétrole, de l’eau, de la nourriture, des minerais, des droits de pâturage ou simplement de l’espace vital. Il n’y a hélas pas de troisième option consistant en une croissance indéfinie.

Comme le LaRouche PAC l’a démontré scrupuleusement, le seul facteur qui limite l’espèce humaine est notre capacité en un progrès scientifique sans fin.

Nous avons seulement besoin de nous concentrer sur le pouvoir économique physique que l’on voit désormais à l’œuvre dans les pays d’Asie-Pacifique comme la Chine et la Russie, pour voir ce que l’Empire britannique craint tant. Ils détruiraient toute nation ne se soumettant pas à leur volonté écologique génocidaire, de réduction de la population humaine de 7 à moins de un milliard en un laps de temps relativement court.

Oui, c’est bien cela que nous affirmons. La Monarchie britannique et les organisations monétaires et financières qui lui sont liées, entendent tuer dans un grand génocide la plupart des êtres humains vivant sur terre ; tout cela pour la seule raison, pensent-ils, qu’il en va de leur droit oligarchique à le faire.

C’est exactement pour cette raison que Barack « Néron » Obama a été mis au pouvoir aux Etats-Unis (avec l’aide de l’argent de la drogue britannique). Sur les ordres de l’Empire, il n’hésitera pas à déclencher depuis le Moyen-orient une nouvelle Guerre mondiale, avec comme but ultime d’atteindre le conflit nucléaire. L’assassinat de Kadhafi et le changement de régime en Libye ne seront qu’un petit avant-goût de ce qui s’annonce, tant à l’intérieur du pays qu’internationalement, si Obama n’est pas évincé (pacifiquement) sur le champs.

C’est la dure réalité.

Je vous incite fortement à examiner les textes et vidéos listés ci-dessous. Votre vie et celle de votre famille en dépendent.


Adam Sturman
Webmaster
LaRouchePAC.com


  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Le choix de la rédaction
Autres articles
Plus d'articles

Voir les 5 commentaires

Vos commentaires

  • Le 13 novembre 2011 à 19:48
    par cmoi

    Bonsoir,

    Autant j’aime beaucoup Cheminade quand il parle de monétarisme, du rôle des banques pour le contrôle du système, autant je trouve qu’il part vite dans des conclusions catastrophiques sans réels fondements... Et se baser sur les dires d’une personne (qu’il soit roi, président ou ce que vous voulez) n’est en rien un argument.

    Pourquoi les oligarques qui vivent confortablement du système mis en place iraient tout faire sauter au risque de perdre tous leurs acquis ???

    • Le 14 novembre 2011 à 12:47
      par Antoine Beils

      Bonjour,

      Au delà de la géopolitique pour les ressources à court terme - qui constitue déjà un moyen en soit pour l’empire de se redoper dans la crise - c’est surtout pour face à la contestation d’une population humaine de plus en plus nombreuse, formé et optimiste, que l’oligarchie financière agit. Son système survie sous perfusion et elle se voit menacé dans son existence en tant que caste du pouvoir. D’où son projet d’une IIIéme guerre mondiale, permettant d’éviter le passage à un système républicain.

      L’oligarchie espère se maintenir ainsi relativement au dessus de la masse, en réduisant dans l’absolue les conditions de l’existence et de la capacité à tout progrès technologiques et sociaux du genre humain. Pour imager le propos, l’oligarchie cherche simplement à sauver son bout de steak (son système), sans voir que celui-ci est pourri et qu’elle en crèvera avec l’humanité, si nous ne lui arrachons pas tout de suite des dents. Car même si elle parvenait ainsi à se maintenir durant quelques siècle, l’humanité n’a pas d’avenir à long terme avec un empire monétariste à ça tête.

      En effet, cette univers physique dans lequel nous vivont, challenge réellement l’espèce cognitive que nous sommes. Seul un système de crédit orienté vers le développement des capacités de l’esprit humain à créer sera donc durablement bon pour nous et nous évitera, je l’espère, une "conclusion catastrophique". ;) Cordialement.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2011 à 11:01
    par Elie

    Je n’aimerais pas faire partie du milliard restant car vivre sur une planête empoisonnée par la radio activité, où il ne sera plus possible, ni de boire ni de se nourrir, et ou le destin final des rescapés ( y compris les plus fortunés) sera de mourir à petit feu d’un cancer ou d’une leucémie, ou de famine, je ne vois pas l’intérêt et encore moins la finalité.
    Cela me paraît être un bien mauvais calcul.
    Peut être que Lyndon qui est à la fois, visionnaire, économiste, savant, docteur, psy, a le remède miracle.
    Je ne serais pas étonné......

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2011 à 19:49
    par Musaraigne

    Bonsoir à tous,
    Il n’y a plus une once d’humanité telle que nous la concevons chez ces hommes de pouvoir, pour qu’ils puissent tranquillement réfléchir entre eux qui va vivre et qui va mourir. Ils ont tout simplement oublié s’il l’ont jamais su qu’ils ne sont pas tout puissants, ils le croient seulement. Ne laissons pas ces gens le croire encore indéfiniment, COMBATTONS afin d’éradiquer de notre univers ces comportements de despotes prêts à tuer de toutes les manières imaginables par eux que des hommes simples ne peuvent imaginer et découvrent effarés de tant d’imagination mise au service du MAL et non du BIEN. Nous avons encore tant à découvrir et à faire et à partager pour faire de cette terre un Eden, où le pouvoir n’aura pas sa place.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2011 à 00:28
    par petite souris

    Lors d’une récente conférence de la Royal Society of Arts en compagnie du Duc d’Edimbourg, l’ignoble David Attenborough a clairement exprimé les intentions de l’Empire :
    L’alternative est un taux de mortalité accru....Transposé en termes humains, cela signifie la famine, la maladie ou la guerre,

    Toujours et encore la perfide Albion !
    La famine, la maladie, la guerre là où l’on devrait élever l’âme............
    La famine n’est pas pour eux, ni la maladie car ils ont assez d’argent pour éviter ces deux fléaux, quant à la guerre, ils s’en fichent puisqu’ils habitent sur un île !!!

    Ils devraient être condamnés pour incitation à la haine et au crime contre l’humanité.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet