Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Quel remplaçant pour Dick Cheney ? l’idée de LaRouche

La rédaction
visites
731
commentaire

Alors que le débat fait rage au Sénat américain autour d’une résolution s’opposant à l’expansion de la guerre en Asie du Sud-Ouest, Lyndon LaRouche a publié, dans l’Executive Intelligence Review, une déclaration intitulée : « Les candidats en plein rêve ! Une cabine présidentielle sur le Titanic ! ». Pour LaRouche, dans une situation déterminée par l’imminence d’une frappe contre l’Iran, obsession du vice-président Dick Cheney, les efforts des prétendants démocrates à la présidence pour se positionner reviennent à se chercher une cabine plus luxueuse sur un Titanic en train de couler. Dans la situation actuelle, un vrai patriote et citoyen du monde devrait au contraire avoir une tout autre perspective.

« Tant que le vice-président Dick Cheney restera au pouvoir, une guerre désastreuse contre l’Iran est pratiquement inévitable. Une telle attaque contre l’Iran, dont les renforts envoyés en Irak ne sont qu’un aspect préparatoire, serait comparable, dans ses effets, à l’orchestration par Hitler d’une farce à la frontière polonaise, autrement dit l’incident qui servit de prétexte au déclenchement de la Deuxième Guerre mondiale. »

Malheureusement, poursuit LaRouche, la plupart des adversaires déclarés de Cheney réagissent de façon totalement impuissante, se disant que « si cela arrive, alors nous ferons le nécessaire pour destituer Cheney ». Or, il a déjà commis des délits passibles de destitution et si l’on attend qu’il s’en prenne à l’Iran, puis à d’autres, dans la foulée, ces adversaires timorés expliqueront : « Voyez-vous, maintenant, ce serait trop dangereux d’intervenir... »

« C’est ainsi qu’à l’époque, les Neville Chamberlain de l’histoire sont intervenus vis-à-vis d’Hitler, début septembre 1939. La Grande-Bretagne et la France entrèrent en guerre, impuissantes, jusqu’au moment où Franklin Roosevelt intervint pour sauver la civilisation. »

LaRouche est convaincu que, tant que George W. Bush et Dick Cheney seront aux postes de commande, il ne sera pas possible d’éviter une situation de guerre mondiale, dans le contexte d’une crise économique bien pire qu’une simple dépression générale. « Une crise aboutissant à l’effondrement de l’économie physique du système mondial actuel : qu’ont à dire les futurs candidats présidentiels face à cette perspective ? »

Le menace de guerre contre l’Iran se concrétisera probablement dans les semaines à venir, faute d’avoir écarté Cheney à temps, et l’effondrement des systèmes économique et financier mondiaux pourrait intervenir dans les mois à venir.

Aujourd’hui, l’ennemi commun à abattre, d’après LaRouche, c’est l’idéologie et les institutions de la mondialisation. Convaincu qu’aucun postulant à la présidence ne comprend réellement cet enjeu stratégique, décisif pour la survie de la République, LaRouche a décidé de rassembler ses arguments dans ce nouvel essai politique.

« La manière la plus efficace de rallier des patriotes américains à la cause de la nouvelle perspective stratégique vitale pour notre République, consiste simplement à revenir à la méthode appliquée par le président Franklin Roosevelt pour sauver la civilisation dans son ensemble. Il y a peu d’aspects, dans la campagne de Roosevelt de 1932 et ses efforts de la période 1933-1945, qui ne relèvent du type de mesures économiques nécessaires pour renverser le déclin subi par notre République durant ces 35 dernières années au moins, et qui mènera à l’autodestruction. »

Le texte de LaRouche, qui paraîtra dans l’Executive Intelligence Review du 9 février, est également disponible, en anglais, sur www.larouchepub.com.

Contactez-nous !

Don rapide