www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité >Narco-Finance

Qui fume un oinj sauve une banque !

4206 visites | 5 commentaires

Dans une interview exclusive avec l’hebdomadaire autrichien Profil, le directeur général du Bureau des Nations unies sur les drogues et la criminalité (UNODC), l’italien Antonio Maria Costa, a déclaré que « en de nombreux cas, l’argent de la drogue est actuellement la seule source de liquidité disponible. (…) Pendant la deuxième moitié de 2008, le manque de liquidité étant le principal problème du système bancaire, ces capitaux liquides sont devenus un facteur important ».

Sans nommer aucune banque, Antonio Maria Costa a annoncé que son agence « avait trouvé les preuves que les prêts interbancaires ont été financés par des capitaux provenant du trafic de drogue et d’autres activités illégales. Certaines pistes indiquent que des banques ont été sauvées de cette manière ».

Selon les estimations, le trafic de drogue international générerait entre 500 et 1000 milliards de dollars annuels, en grande partie blanchis, via les paradis fiscaux, par des opérateurs financiers.


Signez l’Appel à constituer sans délai une Commission d’enquête parlementaire sur la crise financière


  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Voir les 5 commentaires

Vos commentaires

  • Le 28 janvier 2009 à 06:13
    par Senec

    Vous savez bien qu’on a fait des produits financiers avec des dettes qui ne seraient jamais remboursées. Ces produits existent en grand nombre. Ces dettes sont, en réalité, des machines à encaisser des intérêts pendant un certain temps et, surtout, à faire croire que la banque a bcp de gros clients. Les dettes sont des actifs dans le bilan des banques ! Vous donnez donc votre argent à des organismes qui le prêtent à des insolvables. Serait-ce de la magie ? Oui, jusqu’au moment où le magicien n’arrive plus à assumer l’illusion. En magie, la confiance est essentielle.
    Alors, à côté de cela, faire de l’argent avec du vrai argent, c’est quand même mieux ! Une entourloupe en vaut une autre. Ici, au moins, les partenaires sont solvables !

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2009 à 00:02
    par dra

    ben voyons !!!!!Voilà THE solution !!!!
    Fumons tous un joint ! Sniffons tous de la coke !!! et le système bancaire sera sauvé pour financer nos soins dans les hôpitaux !!!!
    on rirait bien s’il s’agissait d’une farce !

    • Le 27 janvier 2009 à 10:00
      par michel49

      Voilà qui explique l’intérêt porté à l’occupation de l’Afghanistan par l’OTAN,
      redevenu premier producteur mondial d’heroine depuis l’eviction des talibans.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2009 à 14:02
    par thejoker

    le blanchiment est donc devenu "légal" ou plutôt tolérable et surement couvert par haute autorite bancaire pour l’instant
    (bien sur le oinj n’est que la partie emergée de l’iceberg, c’est bien plus le trafic x , coke, heroine frelatée en plus qui sauvent les banques..)

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2009 à 01:34
    par Gilles

    La preuve que quand on a rien à dire et qu’on se croit obligé de parler que faire : On dit n’importe quoi.

    La preuve est faite.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet