Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Qui veut tuer la presse militante ?

La rédaction
visites
1263

Nouvelle Solidarité, comme l’ensemble de la presse militante française, vient de voir son tarif de transport SNCF multiplié par 6 ! En effet, suite à un audit du groupe de conseil privé anglo-néerlandais KPMG commandé en 2003 par la Direction du développement des médias (DDM) de Ministère de la Culture et de la Communication, le gouvernement a décidé en 2005, avec l’aval du parlement, de recentrer son aide sur « la presse quotidienne », car elle « contribue le plus à la vitalité du débat démocratique ». En résulte depuis 2006 la disparition progressive du tarif préférentiel « GV32 » s’appliquant à l’ensemble des publications périodiques. Depuis 2005, l’Etat a déjà diminué son financement au transport ferroviaire de la presse de 11% et n’aidera désormais que les grands journaux appartenants à de grands groupes.

Créé en 1948 dans l’esprit du Conseil National de la Résistance et du préambule de la Constitution de 1946 repris dans celle de 1958, le tarif « GV32 » vit le jour avant-guerre comme condition nécessaire aux libertés politiques, mais disparu en 1941 : sous le gouvernement de Vichy, le tarif de transport ferroviaire appliqué à la presse avait été multiplié par 24 !

Plus que jamais la liberté républicaine ne peut exister hors du combat des hommes et des femmes pour qui elle revêt un sens intérieur.


A lire Un scandale français : le financement de la vie politique

Contactez-nous !