Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Rachel Brown : « la vraie bagarre commence maintenant ! »

La rédaction
visites
1521

16 septembre 2010 (Nouvelle Solidarité) – Comme nous le disions hier, malgré une relative défaite dans les urnes lors de la primaire démocrate du Massachusetts contre le député sortant Barney Frank, la candidate larouchiste Rachel Brown a marqué ces élections en détruisant la fausse réputation que s’était forgé cet homme de main de Wall Street.

Ses sponsors du ’Vault’ de Boston [*] ont eu si peur qu’ils ont mobilisé tous leurs moyens pour s’assurer de sa victoire. La campagne de celui qui leur a permis d’être renfloués et d’éviter toute régulation a été ouvertement financée par ces établissements financiers bostoniens qui ont aussi appelé tous leurs employés à aller voter pour Frank sous peine de représailles. Tout comme Lyndon LaRouche, vieil ennemi du Vault, des sources démocrates ont également confié ne pas exclure l’hypothèse d’une fraude électorale. En tout cas, l’on note que Rachel Brown a reçu plus de 20 % (10 277) des 50 196 suffrages exprimés, avec un taux de participation plus élevé qu’ailleurs : +30 % par rapport à la dernière primaire dans la même circonscription. Au vu des rapports de terrain que nous avons reçu, la campagne de Brown a visiblement mobilisé de nombreux électeurs démocrates qui ne seraient pas allés voter autrement, dans un contexte où la campagne de Frank était complètement dépassée et incapable de créer une dynamique en sa faveur. Mais quoiqu’il en soit l’essentiel est devant nous car la guerre contre la City et Wall Street et pour le Glass-Steagall doit être remportée rapidement.

Nous retranscrivons ici la déclaration post-électorale de Rachel Brown, distribuée hier lors d’un rassemblement militant dans le quartier financier de Boston :

« Comme toute mesure statistique, les résultats de l’élection primaire de mardi dans la 4e circonscription du Massachusetts ne représentent pas le processus historique en cours. Bien qu’élu, Barney Frank, l’est en sa qualité de représentant d’un empire aux abois : celui du groupe Inter-Alpha et de son réseau de banques. Ma campagne a posé clairement la nécessité de rétablir la loi Glass-Steagall si l’on veut en finir avec cet empire en faillite dont Barney Frank est le représentant décrépit. C’est maintenant que commence la vraie bagarre. La ligne de fracture est clairement dessinée : l’on sait qui Barney Frank représente et ce qu’il convient de faire immédiatement pour protéger l’intérêt de notre pays contre celui de ce système impérial.

« Tout en rétablissant le Glass-Steagall, nous devons rétablir l’attachement au progrès scientifique de la nation que Barney et Obama ont tous deux ouvertement répudié, dans la droite ligne de cette tradition impériale. Lundi, lors de son discours économique à Fairfax en Virginie, Obama a déclaré « nous ne devrions pas avoir besoin de nouvelles technologies, d’inventer quoique ce soit de fantaisiste comme l’énergie de fusion », c’est-à-dire que nous pourrions simplement nous contenter de bricoler nos infrastructures vieillissantes. Quant à Barney Frank, il a dénoncé à de multiples reprises l’investissement dans les vols spatiaux habités, allant même jusqu’à sponsoriser en 2006 un amendement pour interdire tout financement de missions habitées de la NASA. Comme il l’a récemment revendiqué : « Il n’y a aucun scientifique qui y soit favorable ».

« Ce genre de pensée anti-humaine et anti-science que seul un empire promouverait est désormais poussée par le groupe bancaire Inter-Alpha basé à Londres et leurs laquais du Vault de Boston. Toute personne ou économiste sain d’esprit sait pourtant que la véritable source de progrès économique relève de l’application de hautes technologies et d’infrastructures toujours plus efficientes qui découlent des découvertes fondamentales sur la nature de l’univers ; ces découvertes étant engendrées par une mobilisation nationale entreprenant de résoudre les problèmes qui nous confrontent aux limites temporaires de la compréhension humaine.

« C’est là que l’on voit vraiment ce que sont Barney Frank et Obama : des obstacles à la solution. Nous devons immédiatement rétablir le Glass-Steagall et les investissements massifs – rendus possibles par cette réorganisation du système financier – pour les programmes scientifiques qui vont tracter l’économie, comme la colonisation de Mars et la construction du projet NAWAPA.

« Comme l’a dit Franklin Roosevelt, citant le livre des proverbes : « Lorsqu’il n’y a pas de vision, le peuple périt ». La survie de notre nation dépend d’un tel niveau de considération. »


A voir absolument : Les 2 Massachusetts, ou le combat pour la Vraie Amérique aujourd’hui (VIDEO)


[*L’oligarchie financière bostonienne qui depuis le XVIIe siècle a pleinement collaboré avec l’Empire britannique contre l’intérêt même des colons du Massachusetts puis des Américains dans leur ensemble (voir la vidéo Les 2 Massachusetts).

Contactez-nous !