Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

« Rappelez-vous l’exemple de Walter Rathenau »

La rédaction
visites
925
commentaire

Dans une déclaration intitulée « Rappelez-vous Walter Rathenau », publiée le 10 juin, Lyndon LaRouche analyse la situation politique internationale, en particulier l’évolution en Europe de l’Ouest depuis le rejet du traité constitutionnel européen par la France, le 29 mai.

« Aujourd’hui, l’écho de l’assassinat du capitaine d’industrie allemand Walther Rathenau, le 24 juillet 1922, résonne à nouveau sur la scène de l’histoire mondiale. Comme à cette époque, la peur paralyse une fois encore la volonté des hommes d’Etat, terrorisés devant les puissances financières funestes agissant en coulisses et qui, à nouveau, seraient prêtes à faire assassiner toute personnalité politique ou autre barrant la route à leurs projets actuels de pillage des retraites et d’autres instruments de l’intérêt général des peuples du monde. (...)

« Trois mois après l’assassinat de Rathenau, le 24 octobre 1922, le comte Volpi Di Misurata, ancien "jeune turc" et banquier, orchestrait la marche sur Rome de Benito Mussolini. Treize mois plus tard, Adolf Hitler, l’imitateur de Mussolini, montait le putsch avorté de Munich. Ce n’était pas une coïncidence. (...)

« Rathenau ne fut ni le premier, ni le dernier Allemand à être assassiné par des forces animées des mêmes mobiles. La liste établie en 1977 comprenait le procureur Siegfried Buback (avril), Jürgen Ponto, de la Dresdner Bank, (juillet) et le dirigeant du patronat allemand, Hans-Martin Schleyer, (septembre-octobre). L’assassinat du directeur de la Deutsche Bank, Alfred Herrhausen, le 30 novembre 1989, avait les mêmes implications stratégiques que celui de Walter Rathenau. (...)

« Il ne serait pas judicieux pour moi de désigner aujourd’hui certaines cibles actuellement visées par ce type de menaces, pour le compte de puissants intérêts financiers agissant en coulisses, en Europe et ailleurs. Mais ces menaces sont bien réelles. (...)

« A l’époque comme aujourd’hui, les menaces de coups d’Etat, tels les putschs fascistes, de même que l’assassinat de Rathenau, conséquences des dispositions financières et économiques du traité de Versailles, proviennent des mêmes cercles financiers internationaux qui ont contribué à l’avènement de régimes fascistes en Europe et à l’éclatement de la Deuxième Guerre mondiale. Ces cercles financiers sont le produit du courant libéral anglo-hollandais qui se décrivait comme le « parti vénitien » au XVIIIème siècle. (...) »

Contactez-nous !

Don rapide