Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Réforme des retraites : Obama attaqué par la gauche progressiste

La rédaction
visites
1049
commentaire

22 octobre 2010 (Nouvelle Solidarité) – Plus de la moitié des députés démocrates à la Chambre viennent d’écrire à Obama pour annoncer qu’ils s’opposeraient à toute recommandation de sa Commission fiscale aboutissant à des coupes dans le système public des retraites (Social Security). Menés par le président du groupe parlementaire progressiste, Raùl Grijalva, les 136 députés ont averti le président qu’ils voteraient contre toute baisse des allocations, toute hausse de l’âge de départ en retraite et tout effort allant vers la privatisation. La Commission fiscale indépendante a été créée contre l’avis du Congrès sur décret présidentiel en février dernier. Elle vise à contourner les prérogatives budgétaires des élus fédéraux pour imposer l’austérité. Son principal artisan, Peter Orszag, avait eu la franchise d’expliquer qu’il s’agit de « convaincre les marchés ».

« Nous nous opposerons à toute recommandation de la commission qui aboutirait à des coupes ou une baisse de la Social Security. (…) Nous vous pressons de vous joindre à nous pour protéger et renforcer la Social Security plutôt que la laisser succomber à la volonté erronée de réduire les déficits budgétaires sur le dos des familles et des travailleurs. (…) Couper dans les allocations au delà de la hausse prévue de l’âge de départ en retraite de 65 à 67 ans, créerait encore plus de difficultés inutiles pour des millions d’Américains vulnérables. C’est d’autant plus vrai que la crise économique a fait disparaître des milliers de milliards de dollars sur lesquels comptaient les Américains pour assurer leur retraite et faire face au démantèlement croissant des systèmes de retraite public et privé. »

Comme l’ont écrit nos collègues du Comité d’action politique de LaRouche, ces députés refusent de voir que c’est la nature même de cette commission que de couper dans les dépenses sociales puisque c’est pour cela que Barack Obama l’a créée : la solution n’est pas d’écrire des lettres impuissantes à Obama, mais de le virer !

Sarkozy-Obama, même destin ?


Lire aussi : Rutpure : Sarkozy a tenu sa promesse...


Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide