Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Réforme des systèmes de Santé : soyons « matures », rationnons !

La rédaction
visites
1228
commentaires

29 décembre 2009 (Nouvelle Solidarité) – Depuis le printemps dernier, nous avons mis en garde contre les pratiques dignes du IIIe Reich derrière les réformes des systèmes de santé, en particulier aux Etats-Unis avec la réforme Obama. Le modèle et centre de propagation de ces nouveaux « tribunaux de la mort » n’est autre que le British National Institute for Clinical Excellence (NICE), mis en place en 1999 par Tony Blair. Le fait qu’à Copenhague, l’ancien Premier ministre ait joué aux côtés du lobby britannique prônant une réduction de la population mondiale au nom de l’« écologie », n’est pas un hasard.

Dans une interview avec l’agence Reuters le 9 octobre dernier, Kalipso Chalkidou, directrice des opérations internationales du NICE a montré le véritable visage de l’« efficience » prônée en matière de santé publique. Tout en qualifiant les opposants à la réforme Obama d’« infantiles » lorsqu’ils l’accusent d’établir des « tribunaux de la mort », Chalkidou a défendu l’idée d’un rationnement universel des soins qu’elle considère comme la mission du NICE.

Pour elle, les principaux atouts de son agence, dont les recommandations ont force de loi outre-manche, sont sa « maturité » et son « ouverture » lorsque « les autorités sanitaires sont face à un traitement qui marche mais dont le coûts est prohibitif ou qu’il ne permet que d’allonger la vie des patients de quelques semaines. » Grâce au NICE, « les politiques et les docteurs évitent la situation d’il y a 10 ou 15 ans, lorsque le rationnement des soins était tabou ». Désormais, « nous pouvons avoir des conversations bien plus matures entre décideurs », a-t-elle confiée. « Ce dont nous parlons est le rationnement. Nous parlons d’un système où ce ne serait pas tout le monde qui puisse accéder en permanence à ce qu’il lui faudrait, quelque en soit le coût. »

Le NICE revendique conseiller plus de 60 pays et sa méthode d’évaluation QALY (année de vie ajustée selon la qualité) [*] est devenue un étalon de mesure reconnu internationalement par les assureurs privés et certaines agences publiques. Selon la Commissaire européenne à la santé, Androulla Vassiliou, elle sert de critère de base à la politique de l’UE.

Toujours fan d’Obama et du traité de Lisbonne ?


A lire :


[*« Une QALY note votre santé sur une échelle allant de zéro à un : zéro si vous êtes mort, et un si vous êtes en parfaite santé. On examine jusqu’où un traitement ferait monter le patient sur cette échelle. Si l’on effectue un remplacement de hanche, le patient commence peut-être à 0,5 pour se retrouver à 0,7, soit une amélioration de 0,2. On peut supposer que les patients vivent en moyenne 15 ans après le remplacement d’une hanche. Et 0,2 x 15 = trois années de vie ajustée suivant la qualité. Si le remplacement coûte 10 000 livres, ça donnera 10 000 divisés par 3, ce qui fait 3 333 livres. Ce chiffre est donc le coût par QALY. » Sir Michael Rawlins, président du National Institute for Health and Clinical Excellence britannique, dans une interview au Time du 27 mars 2009

Voir les 2 commentaires

  • petite souris • 30/12/2009 - 21:43

    "Nous parlons d’un système où ce ne serait pas tout le monde qui puisse accéder en permanence à ce qu’il lui faudrait, quelque en soit le coût. »

    Alors là ! C’est vraiment clair et net !

    Osez le dire ! : ce pourrait être une blague !

    Mais ils le font ! Ils croient jouer à un jeu vidéo ?

    "Morts aux cons" c’est l’inscription qu’il y avait sur la 1° jeep de la 2°DB arrivant à Paris le 24 août 1944.

    Je pense à nos aînés et il faut appliquer cette devise à ceux qui se disent "matures" ... et jouent avec la vie des autres.

    • Gaïagénaire • 02/01/2010 - 18:25

      @ petite souris.
      Bonne et heureuse année !
      " Naître comme individu c’est se séparer du GRAND TOUT ; c’est vivre avec un MANQUE ; ce manque est la FAUTE ORIGINELLE. La faute ORIGINELLE affecte tout l’univers EN ACTE. " C’est donc le crime le plus ignoble que de procréer, mais personne n’en est accusé, c’est le contraire. Les charognards l’idéalisent. Pourquoi ??? Vivement, la mise en place du " Soleil Vert " !

      Systèmes de Santé ??? Système de maladie parfait pour la santé financière de la médecine allophatique. C’est le cycle économique qui prime pas les "tu-meurs" que sont les humanoïdes.

      Quand ferez vous la promotion de la Nouvelle Médecine Germanique, c’est un rationnement efficient des coûts !!!

      Attention aux chats.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide