Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

Renflouement de la zone euro : les banquiers tapent du poing sur la table

La rédaction
visites
3076
commentaires

30 avril 2010 (Nouvelle Solidarité) – La seule dette extérieure cumulée de la Grèce, du Portugal et de l’Espagne, les trois pays dont la notation a été dégradée par l’agence Standard & Poors, représente déjà 1000 milliards d’euros. Un défaut de paiement et c’est tout le système bancaire qui s’effondre, avec aux avant-postes les banques française, allemande et britannique, grands créanciers (usuriers) des Etats européens. Renflouer la zone euro est impossible mais les dirigeants politiques s’enfoncent pourtant dans cette impasse, par peur de rompre avec les élites financières.

« Tout ce que vous croyiez savoir sur l’économie européenne – et l’eurozone qui en est le cœur – vient d’être mis en pièce et jeté aux oubliettes par les marchés financiers », écrit Simon Johnson, ancien directeur des études au FMI. Parlant de la spirale de mauvaises nouvelles qui s’abat sur l’Europe ces derniers jours, il explique : « Certains appellent cela une ‘panique’ mais ne vous y trompez pas. Il ne s’agit pas d’un feu de paille. (…) les banquiers sont en train de taper du poing sur la table dans toute l’Europe en exigeant des gouvernements qu’ils rachètent leurs positions, ou demandant à ce que le FMI le fasse. Nous nous retrouvons à nouveau au point où le secteur financier va hurler : sauvez-nous ou l’économie mondiale s’effondrera. »

Dans un article intitulé « La crise grecque met en danger le secteur privé », le Financial Times souligne aussi que nous arrivons au point de rupture : « les risques déjà matérialisés d’une vague désordonnée de retrait des dépôts bancaires et d’une fuite de capitaux s’accroissent. La crise de la dette grecque s’est transformée en un quelque chose de bien plus sinistre pour l’Europe et l’économie mondiale. Ce qui n’était qu’une question de finances publiques est rapidement devenu un problème bancaire ; c’est désormais une crise à grande échelle pour l’Europe ».

Impasse ou ça casse… à moins de sortir du système financier pour concevoir une économie de coopération et de crédit public pour un progrès technologique et humain à long terme.


Lire aussi : La zone euro est irrenflouable !


Voir les 5 commentaires

  • Volapuk • 03/05/2010 - 09:20

    En tout cas, voila le nouveau scénario qui se met en place pour justifier le prochain renflouement des banques : C’est à cause des Etats et de leur mauvaise gestion que l’économie s’éffondre... C’est gros comme le nez au milieu de la figure, et vous allez voir que c’est ça qui va nous être martelé jours et nuits avec la complicité des médias !!!

    Répondre à ce message

  • talla • 01/05/2010 - 22:03

    C’est une bonne nouvelle t’entendre que l’europe est au bord da la faillitte. Pas parce que je veux la souffrance du peuple europeen,non. Parce les maitres du monde qui pretendent etre les predateurs sont en face de leurs propres predateurs qui sont les peuples francais et americains. Les conditions d’une nouvelle revolution francais ou encore d’une independance des etats unis sont aujourd’hui bien reunies.Si ses deux peuples s’engagent c’est tout le peuple du monde entier qui se libere de cette esclavage comme se fut dans l’histoire du monde de ces deux siecles passes.

    Répondre à ce message

  • petite souris • 30/04/2010 - 19:48

    le secteur financier va hurler : sauvez-nous ou l’économie mondiale s’effondrera ont-ils le culot de dire !!!

    Mais, la faute à qui ? à tous ces messieurs, banquiers,PDG de multinationales n’entreprennant plus rien mais faisant encore plus d’argent avec l’argent !

    L’économie va s’effondrer mais, là aussi de qui se moque-t-on ? et de quelle économie ? Puisqu’en europe il n’y a plus d’industrie de la sidérurgie, du textile, du secteur agricole etc... plus rien ! Oh ! pardon, il y a les services !!! qui ne créent rien du tout ...

    Alors, oui tout va s’effondrer !

    Les "grands" s’en sortiront et le peuple ? et le peuple ?
    ces gens là ne savent pas vraiment qui est le peuple, et encore moins ce qu’il fait !

    Alors ? il faudrait que ce peuple par le travail qu’il n’a plus sauvent ces messieurs ! Ben Voyons !

    • kiwi • 01/05/2010 - 05:54

      Il ne reste plus qu’un seul élan pour le peuple ! la grève générale pendant 15 jours...............

    • michel49 • 01/05/2010 - 09:29

      Ce n’est rien d’autre que l’eternelle relation humaine du maître à l’esclave, ce dernier travaille pour que son seigneur profite de la vie ; c’est la version 21°siecle et pseudo democratique d’un systeme qui a son origine dans la nuit des temps...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 20 juillet le monde
en devenir

Don rapide