Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Renforcement de la coopération franco-russe

La rédaction
visites
857

Les relations franco-russes prennent aujourd’hui la forme d’un partenariat stratégique comme il y en existe peu à l’échelle internationale, ce qui a été confirmé lors de la visite de Jacques Chirac à Moscou le 3 avril. Au cours d’une conférence conjointe, les deux Présidents se sont félicités de la convergence presque totale des deux pays à l’égard des problèmes les plus brûlants du moment : l’Irak, l’Iran, le Proche-Orient, l’Afghanistan. Ils ont aussi vraisemblablement travaillé à résoudre les problèmes les plus épineux posés à la Russie par l’élargissement de l’Union européenne à tous les anciens membres du glacis soviétique. On se souvient de la violente philippique lancée par Jacques Chirac contre la Commission de Bruxelles, au cours de son récent voyage en Hongrie, pour son manque total de respect vis-à-vis de la Russie.

Mais c’est dans le domaine de la science et de la technologie que les deux pays sont particulièrement en phase. Jacques Chirac a ainsi été le premier ressortissant étranger à être accueilli au centre ultra-secret d’essai et de contrôle spatial militaire de Krasnoznamensk. Par ailleurs, Poutine a souligné qu’en matière de systèmes d’armement les plus modernes, les développements les plus prometteurs font l’objet d’une coopération avec la France.

A ce stade, c’est dans le domaine spatial que la collaboration est la plus avancée. Le chantier pour la construction du pas de tir pour les Soyouz en Guyane a été officiellement ouvert au début du mois d’avril. Meilleur site du monde pour les lancements en orbite géostationnaire, en raison de sa proximité avec l’équateur, Kourou permettra aux Russes de lancer des satellites 35% plus lourds qu’à Baikonur. L’ensemble du projet avait été approuvé par les ministres européens le 27 mai 2003, mais, en raison des problèmes de financement, sa réalisation ne démarrera réellement qu’à l’été prochain. Le CNES est maître d’œuvre pour ce qui concerne le débroussaillage du terrain et les soubassements. Arianespace a apporté, elle, un crédit de 121 millions d’euros pour la construction du pas de tir, alors que l’ESA (Agence spatiale européenne) a contribué à hauteur de 223 millions pour les installations, télécommunications et bâtiments. Soyouz est commercialisé depuis 1996 par la société franco-russe Starsem, basée en Russie.

Au niveau de la coopération militaire, c’est à tous les niveaux qu’elle se renforce : contacts réguliers entre les ministres de la Défense et les chefs d’états-majors, manœuvres conjointes des marines des deux pays, échanges de responsables pour suivre les cours aux écoles de guerre respectives. Ainsi, après l’exercice conjoint mobilisant un sous-marin français en mer de Barents l’été dernier, une autre manœuvre est prévue cet été dans l’Atlantique avec la participation d’un sous-marin nucléaire russe et d’un navire de surface. Au total, au cours de l’année dernière, les deux pays ont entrepris pas moins de 28 activités communes dans le domaine militaire. Aussi, les Français espèrent participer à la modernisation des forces armées, qui implique de gros contrats. Il semble, entre autres, que la Russie compte, à l’horizon de 2010, remplacer les chasseurs Sukhoi 27 et Mig 30 par une nouvelle génération d’avions de combat.

Par ailleurs, deux experts français de l’avionique et de la motorisation participent déjà à la conception du MIG AT, un avion d’entraînement destiné à l’exportation qui vient d’obtenir sa licence d’exploitation. Deux contrats de 70 millions de dollars avaient été signés en 1997 entre la France et la Russie.

Contactez-nous !