Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

26 juin - Shakespeare mobilisé pour tenter de couler Trump Lire 23 juin - Guerre, choléra et famine au Yémen : la complicité criminelle des occidentaux dénoncée à l’ONU Lire 22 juin - Surréaliste : la lutte antifraude fiscale européenne s’installe au Luxembourg ! Lire
AccueilActualité
Brèves

Réquisitions : et dans les banques, c’est pour quand ?

La rédaction
visites
1316
commentaires

20 octobre 2010 (Nouvelle Solidarité) – En réquisitionnant des salariés grévistes de la raffinerie Total de Grandpuits depuis dimanche, l’Etat est allé à l’encontre du droit constitutionnel. En effet, si les réquisitions, y compris pour les salariés du privé, sont permises, c’est seulement dans des circonstances exceptionnelles où l’ordre et la sécurité publique seraient menacés. Or cette grève est pacifique et les services d’urgence et de santé sont approvisionnés en carburant. Le droit de grève est donc bafoué. Lorsque Frédéric Lefebvre, porte-parole de l’UMP, explique que les réquisitions sont « indispensables », il ne parlait évidemment pas des besoins essentiels de la nation, mais de la survie du gouvernement Sarkozy.

Si pour ses intérêts immédiats le gouvernement est prêt à faire preuve d’autorité, il serait souhaitable pour la paix civile qu’il applique immédiatement ce principe de réquisitions aux banques françaises, comme le demande Jacques Cheminade et les 80 élus et 4000 citoyens qui soutiennent son Appel pour une commission d’enquête sur la crise financière et pour la réquisition temporaire des banques. « Ils lancent des réquisitions contre les travailleurs grévistes alors qu’ils devraient le faire à l’encontre des banques », a déclaré aujourd’hui l’actuel candidat à la présidentielle. Cette mesure devra permettre de réhabiliter la justice dans ce pays, en mettant à jour les méfaits de la criminalité financière dont le peuple paye aujourd’hui le prix.


Cheminade 2012 : Poursuivons la mobilisation contre l’austérité et donnons-lui un projet


Voir les 4 commentaires

  • griffard christian • 24/10/2010 - 09:19

    je lis de plus en plus souvent de la part de gens qui ma paraissent de bonne foi, une critique sévère de la politique de monsieur Obama.
    vous avez peut-être raison. en tout cas j’apprécie votre prise de position dans l’actualité française.

    Répondre à ce message

  • petite souris • 22/10/2010 - 00:48

    l’Etat est allé à l’encontre du droit constitutionnel.

    Premiere fois, mais surement pas la derniere !

    Nos gouvernants commencent a s’affoler, et a s’enteter. Cela va forcement aller en s’accentuant.

    Tellement imbus d’eux memes, ils prefereront s’enliser juqu’ leur fin et se faire passer pour des martyrs, devant un peuple d’incapableset d’ingrats, plutot que de s’avouer avoir tord !!!!

    Répondre à ce message

  • pegasous • 21/10/2010 - 22:27

    BJR.. REQUISITIONS ? Vous avez dit "" requisitions ?""Bien sur .. il y a Fait de GUERRE ! c est évident car la requisition n’est justifiee quant tant que fait de GUERRE ! c est vrai que pour la CLIQUE des Sarkozystes .. ne plus pouvoir prendre l’Autoroute ( gratuite pour eux car c est toujours la carte bleue du ministere ou son affiliation qui casque donc le clampin appele CONTRIBUABLE ( celui la porte bien son nom .. il contribue !) c est un SCANDALE ( comme l aurait crie l’honorable Georges .. Et je ne suis pas communiste ) .... mais rassurons nous tranquillement.. l’Etat francais s’en va mourant de sa petite mort.. nous allons l enterrer avant 2012.. c est evident ! allons allons preparons lui de belles couronnes mortuaires car le temps va aller tres tres vite
    Clairons ! faites donner la sonnerie aux morts ! ... fermez le ban !

    Répondre à ce message

  • grandfred • 20/10/2010 - 23:49

    Mais si, pour eux l’essence est indispensable... pour que les gens puissent partir en vacances !
    Ne vous leurrez pas, ce n’est pas pour notre bien-être, mais dans l’espoir de casser le mouvement actuel.
    Il n’y a qu’à écouter les interventions du gouvernement hier : "Ne vous inquiétez pas, tout sera mis en oeuvre pour que les stations-services soient ravitaillées pour les vacances."
    C’est sûr qu’on touche là la préoccupation majeure des smicards qui n’ont pas les moyens de partir en vacances d’un côté, des patrons qui voient leur activité économique perturbée de l’autre, des manifestants qui viennent de se taper 6 défilés pour rien, sans parler des grévistes, ces feignants s’accrochant à leurs acquis, sal... de pauvres ! (en plus il parait qu’ils ne votent même pas pour l’UMP)

    Il est évident que le souhait du gouvernement est d’une part de crier au loup pour discréditer les grévistes et d’autre part que les vacances viennent casser le rythme de la contestation.

    A moins que le fils Sakorzy ait besoin d’essence pour son scooter ? Ca c’est un vrai motif de réquisition ! :’-))

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide