Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

28 juin - Emmanuel Macron dans le piège des armes chimiques en Syrie Lire 28 juin - Bassam Tahhan : à qui profite le Fake News sur les armes chimiques en Syrie ? Lire 28 juin - Invitation à l’Assemblée générale 2017 de Solidarité & progrès Lire
AccueilActualité
Brèves

Révolte à la Société américaine de physique contre la fraude du réchauffement climatique

La rédaction
visites
2089
commentaires

18 décembre 2009 (Nouvelle Solidarité) – Plusieurs membres éminents de la Société américaine de physique (APS) ont rédigé une lettre ouverte demandant à leur direction de revenir sur sa déclaration de soutien à la théorie du réchauffement climatique émise en 2007. Ce n’est pas la première fois que des membres de l’APS contestent la position de leur direction sur la base que cette théorie repose sur une fraude scientifique, mais l’APS a toujours refusé d’ouvrir le débat. Cette fois-ci, ces scientifiques en appellent à tous les membres de leur association. En plein scandale du Climategate, la fraude que l’establishment scientifique a couverte, et qui sert à faire avaler aux populations une « nécessaire » baisse des niveaux de vie, est plus que jamais exposée.

Voici la lettre en question :

Chers membres de la Société américaine de physique

C’est une question de la plus haute importance pour l’intégrité de notre société. Cette lettre n’a été envoyée qu’à une partie des membres, nous espérons donc que vous la ferez circuler.

Au jour d’aujourd’hui, tout le monde a entendu parler du Climategate qui révèle une fraude scientifique internationale, la pire que nous n’ayons jamais vue dans notre carrière.

Quel est le rapport avec l’APS ? En 2007, le conseil de l’APS a adopté une déclaration sur le réchauffement climatique (…) fondée en grande partie sur des travaux scientifiques qui se révèlent aujourd’hui être falsifiés. (Les protagonistes de cette affaire n’ont pas renié leurs actes mais ont cherché à en relativiser la portée, expliquant que c’est une pratique normale chez les scientifiques. Comme nous, vous savez que ce n’est pas vrai. On attend pas d’un physicien qu’il triche.)

Nous avons demandé à la direction de l’APS de suspendre sa déclaration de 2007 jusqu’à ce que ses fondements puissent être déterminés, mais ils ne l’ont pas fait. Nous avons aussi demandé à ce que les membres soient consultés sur cette question, mais ils ne l’ont pas fait non plus.

Aucun de nous n’utiliserait une science corrompue dans ses travaux, ou ne validerait la thèse d’un étudiant qui l’aurait fait. Ce n’est pas seulement une question de science, mais d’intégrité, et celle de l’APS est aujourd’hui en jeu. C’est pour cela que nous entreprenons cette démarche inhabituelle de communiquer directement avec au moins une partie des membres.

Si vous croyez que l’APS devrait retirer sa déclaration reposant sur une science qui s’avère corrompue et prendre des mesures pour clarifier dans le meilleur de la tradition d’une société savante, ce qu’il en est réellement, merci de le faire savoir au nouveau président de l’APS.


Focus spécial Copenhague : Annulons le sommet de la dépopulation !


Voir les 3 commentaires

  • petite souris • 19/12/2009 - 16:17

    Ce n’est pas la première fois que des membres de l’APS contestent la position de leur direction sur la base que cette théorie repose sur une fraude scientifique, mais l’APS a toujours refusé d’ouvrir le débat

    Intéressant !!!

    Messieurs les scientifiques : vous constatez, c’est bien ! Et alors ? Vous écrivez, c’est bien ! Et alors ?

    Il vous faut maintenant AGIR c’est à dire : poussez votre direction à "rectifier le tir" ou alors quittez cette APS et fondez-en une autre .............

    OUVREZ vous-même le débat !MONOPOLISEZ les Médias !

    Nous attendons !!!

    Répondre à ce message

  • Niala Rodit • 19/12/2009 - 14:36

    Quand la tricherie fait domicile dans la crème de la science, oh la-la ! Imaginons si Les médecins, les physiciens, les astronautes, les ingénieurs etc. trichent et que l’on le permette à n’importe quel prix (taxes, dépopulations, non développements du tiers monde), les conséquences sont désastreuses. Ceci devrait faire la tour des universités pour gommer certaines personnalités non intègres à la science. Les gens à Copenhague font-ils aussi partie de cette crème ?

    Répondre à ce message

  • ? • 18/12/2009 - 23:29

    Beaucoup de gens honnêtes pensent qu’on est déjà trop sur terre.
    Que leur répondriez-vous à par que c’est une politique de la mort ? car ils ne pensent pas être visés.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Si le monde est réduit aux seules énergies renouvelables, qui par leur faible densité et leur caractère intermittent permettent de produire beaucoup moins que les combustibles fossiles et le nucléaire, la capacité d’accueil de la Terre se réduira brutalement à un milliard d’êtres humains !

En savoir plus

Don rapide