www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Rice met en garde le Kosovo contre toute initiative unilatéral d’indépendance

La rédaction
838 visites

Le premier ministre du Kosovo Agim Ceku a rencontré la Secrétaire d’Etat américaine Condoleeza Rice lundi à Washington, quelques jours seulement après que

23 juillet 2007 (LPAC) - Le premier ministre du Kosovo Agim Ceku a rencontré la Secrétaire d’Etat américaine Condoleeza Rice lundi à Washington, quelques jours seulement après que la Russie ait stoppé un vote sur l’indépendance du Kosovo au Conseil de sécurité des Nations Unies. Ceku et sa délégation ont fait part à la secrétaire d’Etat de leur intention de déclarer unilatéralement leur indépendance de la Serbie ce 28 novembre. Mais reflétant les discussions entre Poutine et Bush à Kennebunkport le 1er et 2 juillet, Rice leur a répondu qu’il fallait être patient. Le porte Parole du Département d’Etat a déclaré qu’ « il n’y a rien à gagner à court-circuiter le processus diplomatique en cours », faisant part du contact permanent entre les Etats-Unis et la Russie sur cette question.

La politique de Londres pour une confrontation avec la Russie n’a pas encore pris à Washington.
Pendant la semaine à venir, le Ministre des Affaires étrangères serbe Vuk Jeremic, rencontrera également Rice. Mardi, le parlement Serbe va débattre d’une nouvelle résolution appelant à de nouvelles négociations sur le Kosovo, sans restriction sur le résultat et le temps imparti.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Autres articles
Plus d'articles

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet