Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Rohatyn ne dit pas non à un retour à Glass-Steagall…

La rédaction
visites
1129
commentaire

2 avril 2009 (Nouvelle Solidarité) – Comme Lyndon LaRouche l’avait indiqué début mars, l’ancien banquier de la banque Lazard, Felix Rohatyn, continue à vouloir monter à tout prix sur un train en marche, celui du retour aux politiques de F.D. Roosevelt exigé par le peuple américain.

Dans un entretien publié par Les Echos, après quelques remarques de Rohatyn sur le besoin d’une image d’unité lors du sommet de G20, le quotidien lui demande : « Est-ce vraiment réaliste de revenir au régime de séparation des activités bancaires du Glass-Steagall Act, comme Paul Volcker l’a évoqué ? »

Rohatyn : « Ce sera difficile mais ce n’est pas une position irréaliste. Je pense depuis longtemps que nous devrions avoir un nouveau Bretton Woods et qu’il faut revenir au Glass-Steagall Act [abrogé en 1999 sous la pression de l’homme de Wall Street, Larry Summers]. Le climat politique après l’affaire AIG impose en tout cas une forme de re-regulation. Timothy Geithner a d’ailleurs déjà formulé des propositions très fortes en ce sens. Il est crucial de contraindre les institutions ‘too big to manage’ (trop importantes pour être gérables) à revoir leur organisation. »

{}

Interrogé sur le plan de rachat d’actifs toxiques par un partenariat public-privé (sa spécialité), Rohatyn se prétend très réservé : « C’est en tout cas une idée nouvelle. Dans la crise des Savings & Loans [les caisses et banques d’épargnes], il y avait eu reprise directe des actifs des caisses d’épargne par la Resolution Trust Corporation (fonds de defaisance). Nul doute que ce nouveau plan sera examiné de très près en termes de partage de risques et des profits éventuels. Il y a cette crainte diffuse d’une mutualisation des pertes et d’une privatisation des profits. Mais je suis sûr que le secrétaire au Trésor, Timothy Geithner, veillera à une répartition équitable des risques financiers… »

Pour creuser le sujet : focus

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide