Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Rove sauvera peut-être sa peau, mais pas Cheney

La rédaction
visites
801
commentaire

Le 13 juin, les avocats de Karl Rove, proche conseiller de George W. Bush, ont annoncé que leur client ne faisait plus l’objet de l’enquête du procureur spécial sur l’affaire Plame et qu’il ne serait pas mis en examen. Toutefois, le grand jury continue de se concentrer sur l’ancien chef de cabinet de Cheney, Lewis Libby, déjà inculpé, et sur son supérieur direct, le vice-Président lui-même. Le procureur Fitzgerald a déjà démontré que l’état d’esprit de Dick Cheney le prédisposait à mener une chasse aux sorcières contre l’ambassadeur Joseph Wilson et sa femme Valerie Plame.

Depuis 2003, l’EIR a documenté la vendetta de Cheney contre Wilson et sa femme et il est évident que Fitzgerald dispose des mêmes pièces accablantes. Maintenant que Rove, quel qu’ait pu être son rôle, a été écarté, l’enquête pourra se concentrer sur le principal coupable, le vice-Président Cheney.

Contactez-nous !

Don rapide