Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Royaume-Uni : un plan de sauvetage bancaire aussi gros que le PIB

La rédaction
visites
1593

28 avril 2009 (Nouvelle Solidarité) - Les mesures de sauvetage des banques britanniques, mises en place par le gouvernement de Gordon Brown, dépassent désormais les 1500 milliards d’euros, soit l’équivalent du PIB du pays. Le gouvernement vient ainsi de prêter 205 milliards d’euros à la Banque d’Angleterre (BoE) pour financer un programme spécial visant à alimenter les banques en liquidités et la BoE a donné son accord pour racheter aux banques 166 milliards d’euros de leurs actifs.

« L’ampleur de ce renflouement financier est sans précédent, et le problème c’est que ça ne suffira pas, le gouvernement pourrait devoir intervenir à nouveau », confiait un analyste londonien de la BNP Paribas.

Avec de telles sommes engagées, c’est la solvabilité même de l’Etat britannique qui est en question. Le budget de l’Etat, qualifié de « fantasque » par le Daily Telegraph, prévoit un déficit de 194 milliards d’euros, soit 12,4% du PIB. Pour le boucler le gouvernement devra emprunter 244 milliards d’euros sur le marché des bons d’Etats, dépassant ainsi toutes les prévisions.

La question que tout le monde se pose, c’est s’il réussira à trouver cet argent. En effet, lors de sa dernière émission, tous ses bons n’avaient pas trouvé preneur. Le Royaume-Uni pourrait y perdre son triple-A, la marque des emprunteurs les plus fiables.

Ces pratiques monétaires accélèrent la destruction du travail et de l’appareil productif et mènent tout droit à l’hyperinflation.

Lire Après la déflation, très vite, l’hyperinflation

Contactez-nous !