Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Sabotage contre la motion Peterlini/LaRouche au Sénat italien

La rédaction
visites
1548

13 octobre 2008 (Nouvelle Solidarité) – Comme nous l’avons dit la semaine dernière, la bataille fait rage autour du Nouveau Bretton Woods qui doit être débattu au Sénat italien durant la semaine. D’un côté, le vrai Nouveau Bretton Woods explicitement repris des propositions de LaRouche par le sénateur Peterlini, et de l’autre, un Nouveau Bretton Woods contrefait, introduit par le sénateur Lanutti et une partie du groupe parlementaire du Parti Démocrate.

La motion introduite par ces derniers fait explicitement référence au groupe de Modène [*], qui a lancé, l’été dernier, une initiative pour un Nouveau Bretton Woods vidé de ses principes essentiels : un système de crédit international inspiré du concept de crédit public intrinsèquement anti-monétariste tel que créé par Alexander Hamilton et inscrit dans la Constitution américaine ; l’alliance stratégique des Etats-Unis, de la Russie, de la Chine et de l’Inde comme condition initiale d’un changement de système ; la mise en redressement judiciaire du système bancaire, c’est à dire l’annulation et l’interdiction des produits spéculatifs dérivés sans lien avec l’économie réelle.

Voici les points essentiels de cette « contre-motion » :

  • Les politiques de Franklin Delano Roosevelt pour sortir de la Grande Dépression seraient inspirées de Keynes
  • « L’intérêt de l’Europe n’est pas d’attendre les grandes puissances de l’avenir – Russie, Chine, Inde – pour négocier de nouvelles règles avec les Etats-Unis »
  • Le concept de Nouveau Bretton Woods date de 2005 et ne serait donc pas l’œuvre de Lyndon LaRouche
  • Le Nouveau Bretton Woods doit être élaboré à partir des mesures proposées par « l’économiste » Paolo Raimondi*

Lire la motion Peterlini/LaRouche pour un Nouveau Bretton Woods


[*« Une représentation frauduleuse du système de Bretton Woods de Franklin Roosevelt a été lancée récemment à Modène, en Italie, par deux girouettes, Jonathan Tennenbaum et Paolo Raimondi. Parmi les cibles de leur tromperie délibérée, on trouve d’importants scientifiques russes et personnages politiques italiens. Ces deux usurpateurs, qui sont récemment, comme on dit, « passés à l’ennemi », représentent un petit groupe d’imposteurs dirigé depuis Londres et qui, en quête de reconnaissance, se sont vendus aux cercles de renseignement de l’oligarchie euro-britannique. Pour convaincre leurs invités russes et italiens, ils se sont fait passer pour mes collaborateurs.
Un grand nombre de participants à la conférence de Modène ont depuis exprimé leur choc en découvrant qu’ils avaient été victimes d’une imposture organisée en particulier par ces vauriens de Tennenbaum et Raimondi. » [Extrait de « New Bretton Woods : Russia’s Role in a Recovery », 20 août 2008, par Lyndon LaRouche]

Contactez-nous !