Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Sarkozy face aux élus des collectivités territoriales : TINA

La rédaction
visites
953
commentaires

2 février 2011 (Nouvelle Solidarité) – Margaret Thatcher, bien connue pour avoir ruiné l’Angleterre en déclarant la guerre aux syndicats et aux services publics outre-Manche, répétait sans cesse : « There is no alternative ! » (TINA : il n’y a pas d’alternative !)

Nicolas Sarkozy n’a rien dit d’autre en plaidant, devant l’Assemblée départementale des maires du Cher réunie à Saint-Amand-Montrond, en faveur de l’austérité, emballée comme « discipline budgétaire », imposée à l’Etat, à la Sécurité sociale et aux collectivités territoriales.

D’emblée, il a confirmé le choix du gouvernement de « geler pour les trois prochaines années les dotations d’Etat » aux collectivités territoriales alors qu’aucune réforme du type Glass-Steagall n’impose aux grandes banques, pourtant à l’origine de la ruine actuelle, de changer leur comportement scandaleux.

Alors qu’avec Angela Merkel, Sarkozy, pour « sauver l’euro », œuvre inlassablement pour une « plus grande intégration européenne » impliquant la mise sous tutelle des Etats par l’UE, il n’a pas hésité à dire qu’à part l’austérité, « il n’y a pas d’autre solution ou alors la France ne sera plus un Etat indépendant ». Et il a cherché à faire peur en lançant : « Est-ce que vous croyez qu’un seul Français souhaite qu’il arrive à la France ce qu’il arrive à la Grèce, à l’Irlande et au Portugal ? »

Aux élus qui s’inquiètent de la disparition progressive des services publics dans leurs communes, il rétorque ensuite :« On ne peut pas toujours dépenser plus, on ne peut pas. Vous me proposez donc de creuser les déficits publics, je ne peux pas !(…) Avec le Premier ministre, nous avons pris des engagements de rétablir les finances de la France, nous les tiendrons ! »

Alors que François Fillon a traversé récemment la Manche pour quémander à Londres un discret appui de la City pour sauver nos banques, Sarkozy déclarait hier : « Je n’accepterai pas l’idée qu’un jour, la France fasse la manche parce qu’elle a tellement de déficits que nos notes seraient dégradées et qu’on se retrouverait en incapacité de payer la dette de tous les gouvernements précédents, gauche et droite confondues. »

Ignorant sans doute les 71 suicides récents d’employés de la Poste, meurtris par ce qui leur arrive, Sarkozy a exhibé mépris et arrogance en lançant qu’il faut désormais « arrêter de penser que l’on peut, à l’inverse du monde, multiplier les emplois de fonctionnaires. Si vous voulez qu’on fasse plus de TGV, on ne peut garder le bureau de poste pour tout le monde avec, vous savez, le préposé à la casquette qui dit "mon métier, c’est la Poste" et pas le service public. Le service public, c’est la polyvalence ».

A Jean-Pierre Charles, maire de Graçay et conseiller général qui l’interpellait sur les efforts des communes rurales contre la désertification et sur le caractère inadmissible du fait qu’il faille, par exemple, pour cause de dégradation du service public, parfois huit jours pour qu’une lettre soit livrée à son destinataire, Nicolas Sarkozy se lâche : « Si vous n’êtes pas content, vous n’avez qu’à les distribuer vous-même ! »


Pour creuser :


Voir les 4 commentaires

  • procquez christian • 07/02/2011 - 18:16

    helas pour le peuple francais sous informe sur la teneur de cet article,malgré les milliers de tonnes de papiers utilisés pour infantiliser le peuple.Citoyennes,Citoyens révéillez vous pour mettrent dehors ces incapables,qui n’ont aucune valeur de gouverner notre Pays vers les grandeurs humanistes.Faites le calcul journalier du cout de ces incapables.J’attends une réaction nationnale pour néttoyer ces écuries du pouvoir,et mettre en place des chevaux gagnants.

    Répondre à ce message

  • duchene • 03/02/2011 - 19:24

    Complément d’information Suisse : Vive le fromage Français.. :

    http://morpheus.fr/spip.php?article150

    Répondre à ce message

  • yann • 03/02/2011 - 06:30

    "vous n’avez qu’à le rapporter vous même"
    Cela se passe à Madagascar depuis plus de 25 ans au moins, certaines communes (j’en connais une cinquantaine au moins)n’ont plus de ’poste’, c’est plus simple : pas d’employés ou bien des employés payés au lance pierre (1€ au mois), si bien que pour acheminer une lettre à temps il est plus rentable de payer le déplacement d’une personne jusqu’à ladite commune... Sachant que cette dernière se trouve à moins de 100 km de la zone carrossable la plus proche c’est à dire à 3 jours de marche à pied. Un autre système de communication ne marche pas. Les vestiges de routes carrossable existent, mais les ponts ont disparu. Même une moto cross est un poids mort dans ces zones.
    Une service épistolaire parallèle s’est mise en place et tuant le service publique : plus cher, et au final tout aussi lent, car certaines zones ne sont pas rentable.
    Voilà le monde dans lequel on veut nous mener : vive la privatisation et le rendement à outrance. Un rendement qui a oublié les valeurs humaines.
    Qu’est ce qu’un rendement dans ce cas ? un rendement financier qui ne se soucie pas du service effectué ? ou un autre terme qui ne signifie que ce qu’il veut dire aux ripouxbliques de la planète ?

    Répondre à ce message

  • petite souris • 02/02/2011 - 18:49

    Effarant ! stupéfiant ! incroyable !

    Je ne suis qu’une petite souris, mais en lisant les propos de not’président et sauf le respect que je dois à sa fonction, je suis obligée de dire :
    "raisonnement de pantoufles" comme aurait dit mon père !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide