Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Assemblée générale de Solidarité & Progrès : une veillée d’armes pour la présidentielle

visites
607
JPEG - 163.3 ko

Réunie le 1er octobre à Paris, l’AG 2016 de Solidarité & Progrès fut courte, dynamique et entièrement consacrée au combat en cours pour la présidentielle.

Quoi de différent par rapport aux deux présidentielles auxquelles Jacques Cheminade a participé auparavant ? La quête exigeante des parrainages nous avait alors pratiquement empêchés de faire campagne avant le début de la campagne officielle. Cette fois-ci, l’action militante sur le terrain démarre dès maintenant. 10 000 affiches, 80 000 tracts, des milliers d’autocollants et des banderoles avaient d’ailleurs été préparés pour l’occasion, afin de d’amorcer l’action.

JPEG - 149.7 ko
Mobilisation dans Paris.

C’est pour être bien équipés au combat, intellectuellement, politiquement, mais aussi dans la « cyberguerre », que plus d’une centaine de militants parmi les plus actifs de Solidarité & Progrès, venant de toute la France, se sont réunis à Paris ce weekend. Objectif ? Dans le trop plein de candidats et la confusion des esprits qui règnent, il est urgent de chasser la timidité, de libérer l’envie de vaincre afin d’être les catalyseurs d’un changement dans notre pays. Le dimanche matin, le lendemain de la journée de formation, les participants sont passés aux travaux pratiques, investissant une quinzaine des marchés de la région parisienne.

Par vote, l’Assemblée générale a approuvé les comptes de 2015 validés par les commissaires aux comptes, ainsi que le nouveau bureau du Parti. Jacques Cheminade ayant démissionné de la présidence de S&P, la présidentielle étant un rendez-vous entre « un homme et la nation », le nouveau bureau est composé de Sébastien Périmony, président ; Karel Vereycken, vice-président ; Sébastien Drochon, trésorier et Maëlle Mercier, secrétaire.

Les ateliers

JPEG - 187.8 ko
Clément Satger, Jacques Cheminade.

Un premier atelier animé par Odile Mojon, Yannick Caroff et Clément Satger, a présenté ceux qui seront les acteurs de premier plan de cette campagne. D’abord, il y a les postes de directeur de campagne, responsable communication-presse et porte-parole, qui sont revenus respectivement à Odile Mojon, Alexandra Bellea-Noury et Karel Vereycken. En deuxième ligne, une vingtaine parmi les participants ont été désignés responsables « régionaux » de Solidarité & Progrès (voir la liste ci-dessous) pour relayer la campagne dans tout le pays. Enfin, des référents nationaux ont été nommés pour des domaines spécifiques : politique internationale, agriculture, santé, énergie, industrie, etc.

Ensuite ont été passés en revue les domaines dans lesquels ils devront s’activer : contacts avec les maires, notamment, en relation avec le bureau national, et médias locaux. Puis le déploiement des forces physiques sur le terrain – distribution de tracts et collage d’affiches pour une grande visibilité ; opérations de porte à porte et tables militantes dans les rues passantes et les marchés, pour aller au contact des gens et recueillir des adhésions et des contributions financières pour le Parti. Enfin, les militants ont découvert la refonte de la page « adhérents » du site de Solidarité & Progrès, où ils pourront désormais trouver tous les tracts de la campagne, classés par date et par thème, et les derniers communiqués de presse et vidéos, mais aussi rapporter leurs propres activités.

Objectif 10 000 followers sur chaque réseau social

JPEG - 95 ko
Dialogue des participants avec Jacques Cheminade.

Un deuxième atelier animé par Jean Trébuchet, Julien Lemaître et Sébastien Périmony a porté spécifiquement sur l’utilisation efficace des nouvelles technologies : internet, facebook, twitter, etc., afin de démultiplier l’impact de nos forces à l’échelle nationale. Les militants ont pu s’approprier les potentialités du site Cheminade2017, comme la frise retraçant les prises de position courageuses de Jacques Cheminade depuis le début de son engagement politique, dans les années 70. Ou cette autre page, destinée à contrer la principale calomnie répandue par les médias contre le candidat : « Que fait Cheminade entre deux élections présidentielles ? » Elle décrit l’activité intense menée par S&P au jour le jour, depuis l’élection de 2012, sur tous les dossiers urgents où la présidence de la République a été incapable d’agir. Ensuite, la page dédiée au « Dialogue avec la Nation », émission mensuelle de Jacques Cheminade transmise en direct par internet, dont les militants trouveront désormais des extraits vidéo de trois à quatre minutes sur chaque sujet, à diffuser sans modération sur les réseaux sociaux. Enfin, ils ont pu découvrir, en avant-première, le nouveau site de S&P qui sera rendu public dans deux à trois semaines, d’utilisation beaucoup plus facile sur tous ses domaines de prédilection, mais également beaucoup plus orienté vers l’action, avec un parcours pédagogique qui permettra aux sympathisants de s’approprier et de défendre nos idées.

Principal défi à relever : atteindre les 10 000 « followers » (abonnés) dans chaque réseau social. Ce chiffre est d’autant plus important qu’il sera l’un des éléments de jugement utilisé par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) pour déterminer le temps de parole accordé à Jacques Cheminade dans les médias, non pas dans la période dominée par « l’égalité » entre candidats qui sera appliquée les deux dernières semaines de l’élection, mais dans la période précédente où seule « l’équité » deviendra la référence.

La troisième session a été un dialogue entre Jacques Cheminade et les participants sur toutes les questions-pièges que nos ennemis, dans les médias ou ailleurs, n’hésiteront pas à brandir contre S&P pendant la campagne.

Inspiration

Deux moments importants pour conclure la journée et donner quelques idées :

d’abord le visionnage d’une vidéo montrant Daniel Burke, un sympathisant de notre ami américain Lyndon LaRouche, prenant à partie John Brennan, le chef des renseignements américains, à propos de la relation privilégiée entre les États-Unis et l’Arabie saoudite, complice des attentats du 11 septembre. Enfin, pour puiser une inspiration au niveau du sublime, Christine Bierre a évoqué le rôle joué par la chorale de l’Institut Schiller à New York pour élever le débat politique grâce à la musique classique. Notamment avec les quatre concerts que l’Institut Schiller a organisés avec les familles des victimes des attentats du 11 septembre pour commémorer ce jour funeste, dont les membres ont participé à la mobilisation pour faire adopter la loi JASTA par le Congrès américain. La journée s’est terminée sur des extraits vidéo de ces concerts, laissant la beauté d’un « negro spiritual » et le premier morceau du Requiem de Mozart faire leur travail dans la pensée des participants.

JPEG - 132.3 ko
Distribution de tracts à Versailles.

Les objectifs de l’AG ont été amplement atteints ! Les débats ont été animés et les militants se sont montrés particulièrement reconnaissants des améliorations apportées dans les moyens de communication. Tout le monde a d’ailleurs pu les mettre à l’épreuve dès le lendemain, au cours de déploiements sur une quinzaine de marchés de la région parisienne, où les militants purent constater par eux-mêmes que Jacques Cheminade est reconnu par deux Français sur cinq, et que souvent l’on entend des passants vanter les compétences de S&P sur la finance, l’espace, les Nouvelles Routes de la soie de la Chine ou les BRICS, ou comme cet « institutionnel » qui a reconnu que lors d’une réunion récente rassemblant de très nombreux analystes financiers, « tout le monde » discutait d’une possible implosion prochaine du système financier !

JPEG - 62.1 ko

Liste des responsables régions :

  • Hauts-de-France : Arnaud Beils ;
  • Normandie : Philippe Chancerel ;
  • Ile-de-France : Clément Satger, Yannick Caroff ;
  • Champagne-Ardenne : Eugène Pérez ;
  • Alsace-Lorraine : Norbert Dumas, Olivier Pajaud ;
  • Bretagne : Christian Bossard, Sébastien Drochon ;
  • Pays de la Loire : Marc Villain, Bruno Abrial ;
  • Bourgogne : Olivier Champion ;
  • Franche-Comté : Johanna Clerc ;
  • Poitou-Charentes : Samuel D’Houtaud ;
  • Limousin : Guy Sallen ;
  • Auvergne : Laurent Gonnet ;
  • Rhône-Alpes : Guy Poulain, Pierre-Olivier Chaze ;
  • Aquitaine : Daniel Menuet ;
  • Midi-Pyrénées : Vincent Crousier, Jean-François Grilhault Des Fontaines ;
  • Languedoc-Roussillon : Julie Péréa ;
  • PACA : Pierre Bonnefoy.
Contactez-nous !