Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilActualité
Brèves

Soros refuse de réguler Soros

La rédaction

11 juillet 2008 (LPAC) — Le 9 juillet, lors d’une émission à la National Public Radio (NPR) américaine traitant des « bulles » financières, le spéculateur britannique George Soros, un des piliers financiers importants de Barack Obama, a souligné que pour lui il était hors de question de retourner aux types de régulations bancaires d’avant les années 1970.

« Je ne pense pas qu’il faille revenir à la surrégulation telle qu’elle existait après la grande dépression », disait Soros. « Je ne suis pas pour avoir des régulations en tant que telles, parce que les marchés sont de biens meilleurs régulateurs, car les marchés sont plus flexibles… »

{}

Dans la même émission, interpellé sur le fait qu’une brochure du mouvement de LaRouche expose le triste passé du spéculateur, Soros a déclaré qu’il pensait que LaRouche était « un dingue insignifiant [a nut], qui avance toutes sortes de fausses accusations sans aucun fondement mais distribuées partout… »

Pour creuser le sujet : focus

Rejoignez la mobilisation !

La chronique du 18 avril le monde
en devenir

Don rapide