Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Stay-behinds : Londres renoue avec la stratégie de tension

La rédaction
visites
867

Voici le titre de l’analyse signée par Thierry Meyssan dans le quotidien on-line du Réseau Voltaire du 14 juillet, à propos des attentats du 7 juillet à Londres. Des trois hypothèses possibles concernant ces attentats - Al Qaida, la résistance mondiale aux Anglo-Américains ou la stratégie de tension organisée avec les réseaux des stay-behinds, Thierry Meyssan conclut que, « comme dans les années 80 au cours desquelles les services secrets anglo-saxons organisaient des attentats meurtriers en Europe pour inspirer la crainte du communisme, un groupe militaire anglo-saxon active aujourd’hui la stratégie de la tension pour provoquer le "clash des civilisations" ». L’hypothèse qui accuse Al Qaida, ou une mouvance idéologique plus large obéissant à ce nom, ne tient pas lorsqu’on examine les vingt-neuf attentats qu’on a attribués à ce groupe depuis 1993.

Sans exclure le rôle d’éléments appartenant à la résistance des pays attaqués par les Etats-Unis et l’Angleterre, Meyssan opte résolument pour la troisième hypothèse en raison du modus operandi des attentats, qui rappelle plutôt « les attentats de Bologne en 1980 », organisés par les réseaux stay-behind de l’Alliance atlantique, sous direction anglo-américaine. Particulièrement intéressant, selon Thierry Meyssan, les attentats se sont déroulés « au même moment et sur les mêmes lieux, où se déroulait un exercice antiterroriste organisé par la société Visor Consultats » dont le directeur Peter Power déclara sur ITV qu’en « cours de manœuvre, les responsables ont constaté en salle de commandement que leur scénario se réalisait "pour de vrai" sous leurs yeux. Le déploiement sur place des pompiers, dans le cadre de l’exercice, avant les explosions, explique(rait) la rapidité et l’efficacité des secours. » A consulter on-line sur le site du Réseau Voltaire www.reseauvoltaire.net.

Contactez-nous !