Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Tant que Cheney est là, le Moyen Orient peut s’embraser à tout moment

La rédaction
visites
1666
commentaire

En plein scandale des « Pots de vin » britanniques au prince saoudien Bandar, des sources bien placées rapportent que l’escalade voulue par la bande Blair/Cheney/Abrams/Bandar nous rapproche de l’inarrêtable

(LPAC) La crise déclenchée par la politique de guerre perpétuelle de Dick Cheney, dite « choc des civilisations », est devenue hors de contrôle, et le président Bush est totalement déconnecté de la réalité de la débâcle militaire dans laquelle les Etats-Unis sont empêtrés. C’est ce qu’a rapporté une source de Washington proche des militaires. « Le Moyen Orient court vers une guerre à cause de Cheney, alors que personne ne la veut, et l’idée que l’on puisse contenir ce danger de guerre jusqu’aux élections de 2008 est un fantasme dangereux » a dit un analyste chevronné du monde arabe. Il décrit les crises les plus sérieuses comme suit :

Le discours belliqueux de Bush à Prague, lors duquel il a menacé la Russie et le président Poutine, n’était commandité par personne d’autre que Dick Cheney et Elliot Abrams, qui utilisent les conflits en Asie du sud-ouest pour cibler la Russie ;

Bush a demandé à l’Amiral William Fallon, qu’il a récemment nommé commandant du CENTCOM (Commandement de l’armée américaine pour la zone depuis le Nile jusqu’à l’Asie centrale), d’établir une zone d’interdiction de vol au dessus du Darfour. Il a été rapporté que Fallon et d’autres commandants ont été frappés par la demande puisque la seule réponse plausible pour une telle demande serait « AVEC QUELS AVIONS M. le président ? » Cette histoire montre que Bush ne se rend pas compte d’à quel point l’armée américaine est surmenée entre l’Irak, l’Afghanistan et les menaces faites à l’Iran ;

La situation au Moyen Orient est intolérable, spécialement dans l’Autorité Palestinienne et au Liban, où Condi Rice est tellement marginalisée par Cheney et le conseiller à la Sécurité Nationale Elliot Abrams, que pour qu’il puisse y avoir diplomatie, c’est le CENTCOM qui doit interférer directement, tout en étant saboté en permanence par Cheney ;

Au Liban, Beyrouth devient une ville fantôme tellement il y a d’hommes qui partent s’entraîner dans des milices religieuses. En Palestine, les Cheneyacs arment les factions de la sécurité du Fatah contrôlées par Mohammed Dahlan afin de combattre le Hamas dans Gaza. Le conflit est limité géographiquement mais il est si brutal que l’on approche d’un état de guerre civile. Dans le même temps, il y a peu de ces combats en Cisjordanie.

Contactez-nous !

Don rapide