Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilActualité
Brèves

Tibet : le bal des dupes

La rédaction

Le 12 avril 2008 (Nouvelle Solidarité) — Capitulant en rase campagne devant l’énorme rouleau compresseur médiatique, le Parlement européen a voté le 10 avril, avec 580 voix contre 24, une résolution invitant les Etats membres et la Commission à se mettre d’accord sur une éventuelle participation des chefs d’Etats et de gouvernements à la cérémonie d’ouverture des JO du 8 août.

Si le texte final a été fortement édulcoré en supprimant la proposition d’un parrainage par l’UE d’une table ronde entre le Dalaï Lama et les autorités chinoises, l’agressivité à l’encontre de la Chine ne risque en rien d’améliorer les droits de l’homme dans ce pays.

D’ailleurs, le Comité des Affaires étrangères du Parlement chinois a fermement critiqué aujourd’hui la résolution. Les accusations infondées du Parlement européen sont une interférence arrogante, et le comité appelle le Parlement européen à respecter la vérité sur les émeutes au Tibet et à ne plus entreprendre d’actions heurtant les sentiments du peuple chinois.

Le Comité ajoute que le Parlement européen a échoué à condamner, ni les tabassages, saccages, pillages et incendies volontaires, ni les émeutiers qui ont tué 18 personnes innocentes, ni non plus la clique du Dalaï Lama qui a fomenté et organisé ces crimes, mais qui a calomnié la Chine, « d’avoir cruellement réprimé les manifestants tibétains ».

Si pour l’instant Nicolas Sarkozy « n’exclut rien » et prendra une décision en fonction de ses partenaires européens, Angela Merkel a déjà annoncé qu’elle n’assistera pas à la session d’ouverture des JO.

Après avoir récemment confié qu’il était partagé sur l’attitude que devaient avoir les Etats-Unis, Barack Obama a joint mercredi 9 avril sa voix à celle de Hillary Clinton en demandant à son tour à George W. Bush de boycotter la cérémonie d’ouverture. Hillary a également sommé John McCain de la suivre dans cette voie et elle a même félicité le Premier ministre britannique Gordon Brown qui n’ira pas à Pékin pour l’ouverture des Jeux. Ce dernier a fait poliment savoir qu’il n’avait jamais eu l’intention de s’y rendre, puisqu’il se rend à la cérémonie de clôture...

Celui qui compte bien s’y rendre, c’est le Dalaï Lama qui, lors de son voyage au Japon a signalé qu’il est prêt à se rendre à l’ouverture des JO le 8 août, si « les choses s’améliorent »…

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 16 février le monde
en devenir

Don rapide