Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Tibet : le bal des dupes

La rédaction
visites
1492

Le 12 avril 2008 (Nouvelle Solidarité) — Capitulant en rase campagne devant l’énorme rouleau compresseur médiatique, le Parlement européen a voté le 10 avril, avec 580 voix contre 24, une résolution invitant les Etats membres et la Commission à se mettre d’accord sur une éventuelle participation des chefs d’Etats et de gouvernements à la cérémonie d’ouverture des JO du 8 août.

Si le texte final a été fortement édulcoré en supprimant la proposition d’un parrainage par l’UE d’une table ronde entre le Dalaï Lama et les autorités chinoises, l’agressivité à l’encontre de la Chine ne risque en rien d’améliorer les droits de l’homme dans ce pays.

D’ailleurs, le Comité des Affaires étrangères du Parlement chinois a fermement critiqué aujourd’hui la résolution. Les accusations infondées du Parlement européen sont une interférence arrogante, et le comité appelle le Parlement européen à respecter la vérité sur les émeutes au Tibet et à ne plus entreprendre d’actions heurtant les sentiments du peuple chinois.

Le Comité ajoute que le Parlement européen a échoué à condamner, ni les tabassages, saccages, pillages et incendies volontaires, ni les émeutiers qui ont tué 18 personnes innocentes, ni non plus la clique du Dalaï Lama qui a fomenté et organisé ces crimes, mais qui a calomnié la Chine, « d’avoir cruellement réprimé les manifestants tibétains ».

Si pour l’instant Nicolas Sarkozy « n’exclut rien » et prendra une décision en fonction de ses partenaires européens, Angela Merkel a déjà annoncé qu’elle n’assistera pas à la session d’ouverture des JO.

Après avoir récemment confié qu’il était partagé sur l’attitude que devaient avoir les Etats-Unis, Barack Obama a joint mercredi 9 avril sa voix à celle de Hillary Clinton en demandant à son tour à George W. Bush de boycotter la cérémonie d’ouverture. Hillary a également sommé John McCain de la suivre dans cette voie et elle a même félicité le Premier ministre britannique Gordon Brown qui n’ira pas à Pékin pour l’ouverture des Jeux. Ce dernier a fait poliment savoir qu’il n’avait jamais eu l’intention de s’y rendre, puisqu’il se rend à la cérémonie de clôture...

Celui qui compte bien s’y rendre, c’est le Dalaï Lama qui, lors de son voyage au Japon a signalé qu’il est prêt à se rendre à l’ouverture des JO le 8 août, si « les choses s’améliorent »…

Contactez-nous !