Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Tony Benn met en garde contre toute attaque contre l’Iran

La rédaction
visites
789

Dans le Guardian du 31 août, l’ancien ministre travailliste Tony Benn écrivait : « Depuis que le Président américain a annoncé qu’il n’excluait pas une attaque contre l’Iran si ce dernier n’abandonne pas son programme nucléaire, le Moyen-Orient se trouve face à une crise potentiellement plus grave que les dangers posés par la guerre en Irak. Même une arme conventionnelle tirée contre un centre de recherche nucléaire - fabriquant ou non une bombe - se traduirait presque certainement par une émission de radioactivité dans l’atmosphère, provoquant des conséquences considérées au niveau mondial comme un mini-Hiroshima . »

Le prétexte à une telle attaque serait la défense du Traité de non prolifération, mais en réalité, ce sont les Américains qui ont « lancé un programme leur permettant d’utiliser des armes nucléaires dans l’espace, mettent au point des bombes nucléaires anti-bunker, et ont utilisé de l’uranium appauvri en Irak - le tout en violation du TNP. Israël, qui poursuit un programme massif d’armes nucléaires, est accepté comme un proche allié des Etats-Unis qui continuent de l’armer et de le financer. »

Le président Bush pourrait entreprendre d’attaquer l’Iran pour tenter de regagner « un peu de la crédibilité politique qu’il a perdue », en raison du désastre en Irak. Mais comme il est hors de question d’envahir l’Iran, le gouvernement américain « doit envisager de lancer une frappe ou des frappes aériennes contre les installations nucléaires iraniennes, comparables au bombardement israélien de l’Irak en 1981 », peut-être avec une coopération israélienne. Benn ajoute : « Si une attaque américaine a lieu, je crains que le Premier ministre [britannique] ne lui donne son soutien plein et entier ».

Contactez-nous !