Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

23 juin - Guerre, choléra et famine au Yémen : la complicité criminelle des occidentaux dénoncée à l’ONU Lire 22 juin - Surréaliste : la lutte antifraude fiscale européenne s’installe au Luxembourg ! Lire 22 juin - Spécial Bourget : gros plan sur le programme spatial de Jacques Cheminade Lire
AccueilActualité
Brèves

Traité de Copenhague : l’énergie nucléaire et les barrages interdits ?

La rédaction
visites
1585
commentaires

16 décembre 2009 (Nouvelle Solidarité) – Les intentions réelles du sommet de Copenhague sur le Climat sont on ne peut plus claires lorsqu’on lit le brouillon du Traité. Au chapitre des Actions d’atténuation appropriées aux circonstances nationales (NAMA) visant à réduire les émissions de CO2 dans les pays du Sud grâce aux financements internationaux qui seront délivrés par la Banque Mondiale, il est dit :

« Les actions d’atténuation appropriées aux circonstances nationales ne doivent pas inclure des technologies ayant des effets négatifs sur l’environnement, dont entre autres, l’énergie nucléaire et l’énergie hydroélectrique à grande échelle. »

(cliquez pour agrandir)
JPEG - 11.8 ko
 
Extrait du pré-Traité (montage)

Autant dire : « N’augmentez pas votre production d’électricité par tête, gardez vos modes de vie de bouseux ; on veut bien vous payer des moulins à vent mais le reste, c’est pas pour les gens comme vous. »

Conformément aux vœux du lobby anti-population britannique fortement représenté dans la capitale danoise, le véritable sujet du Sommet de Copenhague est bel et bien d’installer un régime planétaire organisant un dépeuplement contrôlé ; la supercherie n’aura pas échappée à ceux qui se battent vraiment pour les générations futures.


Focus spécial Copenhague : Annulons le sommet de la dépopulation !


Voir les 4 commentaires

  • Roland Matthys, physicien • 20/12/2009 - 10:54

    L’homme est une bête de pouvoir !

    Pour pouvoir asseoir son pouvoir, il doit pouvoir rassembler des masses, quelque soit le prétexte !

    Rien de tel donc que de créer un problème de toute pièce, pour pouvoir se présenter ensuite comme LE sauveur !

    Tout ceci est un FAUX problème !

    L’énergie est disponible en masse grâce au nucléaire, à l’hydraulique, au solaire et à l’éolien...

    La nouuriture est disponible en masse grâce à l’évolution des techniques de l’agriculture...

    Le climat... demandez à Noé ce qu’il pense du déluge !

    Et aux automobilistes bloqué sur les routes par la neige...

    On nous ment sur toute la ligne !

    Mais si tout allait bien, on ne pourrait pas s’offrir Copenhague, Mexico, et tout le reste...

    Répondre à ce message

  • joseph • 20/12/2009 - 09:45

    bonjour
    c’est normal d’interdire les barrages et le nucléaire car les scientifiques sont de mauvaise foi la solution c’est blacklight power inc USA , la fusion froide, Lawrenceville Plasma Physics, Inc USA, STEORN irlande, Perendev POWER germany ,
    C’est étonnant sur l’économie vous avez des idées intéressantes mais vous faites confiance aux scientifiques qui veulent garder leur pouvoir comme les économistes
    la révolution économique viendra en même temps que le changement énergetique les deux sont lié il faut un systéme énergetique individuel

    cordialement

    Répondre à ce message

  • Niala Rodit • 18/12/2009 - 02:33

    Dans les pays du Sud sont imposés des présidents par des arangements qui nuisent les poulations. Ces présidents sont disqualifiés et ne représentent pas leurs polulations. Ils tiennent par la force. Ils peuvent signer aujourd’hui sous la pression des couvertures politiques par les puissances du moment. Ont-ils tous réflechis sur ce qui arriverait demain lorsque ces regimes vont tomber ? Tous ces accords bidons signés vont tomber avec leurs gouvernements. On se moquera du principe de continuité du pouvoir. Advienne que pourra. Qu’on le prenne comme dit !

    Répondre à ce message

  • petite souris • 16/12/2009 - 20:07

    J’espère que tous les pays signataires vont immédiatement détruire centrales électriques nucléaires et les barrages.

    Que vont-ils faire de l’eau qui va inonder les vallées ?

    Ah ! il y aura des morts grâce à ces inondations !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide