www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Traité de Lisbonne : 48 438 signatures pour un référendum au Danemark

La rédaction
663 visites

Copenhague, le 7 avril (EIRNA) - Le lundi 7 avril, deux mouvements critiques envers le Traité de Lisbonne, le Mouvement des peuples contre l’Union européenne et le Mouvement de juin, ont présenté à un groupe de parlementaires danois appartenant à cinq partis, une pétition signée par 48 438 personnes appelant à un référendum sur le Traité de Lisbonne. Puisque le ministre d’Etat, Anders Fogh Rasmussen n’avait pas daigné se faire représenter à cette réunion qui eut lieu au parlement, les signatures furent portées à son ministère. Cette action eut lieu la veille du dernier débat parlementaire devant déterminer si un référendum sur le Traité se tiendrait ou pas au Danemark.

Dans une déclaration à la presse, Soeren Soendergaard, député européen et membre du Mouvement des peuples, a noté qu’une disposition du Traité de Lisbonne prévoit l’organisation d’un référendum européen sur certaines questions, à condition qu’un million de signatures soit collecté en sa faveur. Si on fait une projection sur le Danemark, ceci voudrait dire que 10 000 signatures devraient être collectées dans ce pays pour organiser un tel référendum. Or, pour ce qui est du Traité de Lisbonne, plus de 48 000 signatures ont été collectées, soulignent les organisateurs de ce mouvement. Ceci montre une volonté populaire très forte en faveur d’un tel référendum. Une manifestation a eu lieu aussi devant le Parlement par la suite. L’Institut Schiller du Danemark qui a recueilli lui aussi des signatures sur le même sujet, les présentera au ministère aujourd’hui.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Autres articles
Plus d'articles

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet