Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

UE-OTAN : revers électoraux en Bulgarie et Moldavie

La rédaction
visites
439
JPEG - 116.3 ko
Les présidents nouvellements élus, Roumen Radev en Bulgarie, et Igor Dodon en Moldavie, sont favorables à un rapprochement et une coopération avec la Russie.
Crédit : AP

La semaine même où les Américains votaient contre l’escalade d’une troisième guerre mondiale, une majorité d’électeurs bulgares et moldaves rejetaient des candidats présidentiels pro-Union européenne, leur préférant des candidats favorables à une coopération avec la Russie.

En Bulgarie, lors du deuxième tour de l’élection présidentielle du 13 novembre, un indépendant soutenu par le Parti socialiste bulgare, l’ancien commandant de l’armée de l’air Ruman Radev a remporté près de 60 % des voix. Contrairement au président sortant Rossen Plevneliev, Radev prône l’abandon des sanctions de l’UE contre la Russie, ainsi qu’un rapprochement avec Moscou en vue d’aider l’économie bulgare en difficulté.

JPEG - 36 ko
Nouvelle Solidarité N° 13/2016 - S’abonner

Le même jour, Igor Dodon du Parti des socialistes de la République de Moldavie, a gagné le deuxième tour de l’élection présidentielle avec 55 % des voix, après avoir fait campagne en faveur d’une amélioration des relations avec la Russie et de l’adhésion à lUnion économique eurasiatique dirigée par les Russes.

Dodon a annoncé le 18 novembre qu’il entendait obtenir la démission du ministre de la Défense Anatol Salarou, qui promeut l’intégration de la Moldavie à l’OTAN et a autorisé l’alliance miliaire à conduire des exercices militaires sur le territoire national. La Constitution proclamant la neutralité de la Moldavie, Dodon a déclaré que cette décision est anticonstitutionnelle. Bien que les pouvoirs du Président sont plutôt limités en Moldavie, il dispose malgré tout de la prérogative de renvoyer des membres du gouvernement.

En outre, selon l’agence TASS, Salarou avait demandé l’aide de l’OTAN pour transformer la mission de maintien de la paix actuellement en place en Transnistrie, qui comprend des forces russes, moldaves et locales, en une mission internationale de surveillance civile.

Contactez-nous !