Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

Flash : 16 janvier - Radio S&P 16 janvier 2017 - Moment hystérique ou moment historique ? Lire Flash : 13 janvier - Epidémie de grippe : le devoir de protéger Lire Flash : 12 janvier - Radio S&P 12 janvier 2017 - Qui a peur du grand méchant Trump ? Lire
Accueil Actualité
Brèves

Ukraine : retour à la case de départ

La rédaction
visites
395
commentaire

Le 4 août, le vainqueur des élections nationales et président du Parti des régions, Viktor Yanoukovitch, a été élu comme premier ministre de l’Ukraine, obtenant 271 des 450 voix des députés. Le scrutin a mis fin à un blocage de quatre mois doublé d’une guerre des nerfs sans précédent entre la « Révolution Orange » pro-occidentale et des forces favorables à une entente avec la Russie.

Le président ukrainien Victor Youchenko, qui avait écarté il y a deux ans Yanoukovitch avec le soutien massif d’ONG pilotées et financées essentiellement à partir des Etats-Unis et de l’UE, a été forcé de le nommer comme Premier ministre, à quelques heures de la date limite du 3 août fixée par la Constitution pour former le nouveau gouvernement. La bataille pour le pouvoir qui s’est déroulée pendant des mois a vu l’intervention à Kiev du côté étatsunien du vice-président Dick Cheney et du secrétaire d’état Condi Rice. Notons que Yanoukovitch n’a obtenu le feu vert pour sa fonction, qu’après avoir signé un mémorandum stipulant qu’il maintiendra la politique pro-Otan/UE de l’équipe précédente. Néanmoins, l’adhésion de l’Ukraine à l’Otan semble définitivement remise en cause puisque Youchenko a décidé de soumettre cette décision à un référendum populaire. A l’heure actuelle, une majorité claire d’ukrainiens rejette l’adhésion à l’Otan. La perspective d’une adhésion de l’Ukraine à l’UE semble également s’éloigner, non pas en raison des souhaits de l’Ukraine, mais à cause de la paralysie actuelle de l’Union.

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide