Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

Un astronaute suédois milite pour une mission européenne habitée vers Mars

La rédaction
visites
834
commentaire

31 août (Nouvelle Solidarité) – Christer Fuglesang, l’astronaute suédois, a lancé un appel le 25 août dans le tabloïde suédois, Daily Express, incitant la Suède et l’Europe à participer aux efforts pour envoyer une mission habitée vers Mars. C’était trois jours avant son départ dans la navette spatiale Discovery vers la Station spatiale internationale (ISS), dans une mission qui inclue des sorties dans l’espace, en vue d’opérations d’approvisionnement et de maintenance.

Dès les premières lignes de ce billet, Fuglesang, qui fait figure de héros en Suède, reprend pratiquement mot pour mot la scène d’ouverture d’une vidéo de Larouche de 1988, « Une Femme sur Mars », elle-même inspirée du film de Fritz Lang de 1929 intitulé « Une femme sur la lune ». Il écrit : « Mars, le 25 août 2032. Un équipage international en provenance de la planète Terre vient juste de se poser sur la planète rouge voisine, et se prépare à faire une sortie au milieu des vents puissants de ce magnifique paysage de désolation. L’un d’entre eux est Svea Svensson, une femme, la troisième astronaute suédoise de l’histoire. A des millions de kilomètres de là, une planète entière excitée à l’approche de l’événement, se tient dans l’expectative. »

Lançant ostensiblement un défi à l’étroitesse d’esprit des politiciens, il ajouta : « Improbable ? Pas d’un point de vue technique en tous cas, mais peut-être d’un point de vue politique. Déjà, dans moins d’une décennie, l’homme marchera de nouveau sur la Lune. Ce seront probablement des Américains et des Chinois, mais ils pourraient amener avec eux d’autres nationalités. De la même façon, des hommes iront aussi sur Mars. La question est de savoir quand et qui, plutôt que de savoir si cela se fera. Voulons-nous nous joindre à la Suède et à l’Europe ? »

Grâce à la popularité obtenue suite à son premier vol à bord de la navette spatiale vers l’ISS, son appel en faveur de la participation de la Suède et de l’Europe est un soutien important au projet international d’une expédition habitée vers Mars. Il appelle le gouvernement suédois à profiter de la durée de sa présidence de l’U.E., pour trouver des financements destinés à l’Agence Spatiale Européenne (ESA), et pour que celle-ci participe à un programme international d’exploration de Mars.

Pour creuser le sujet :

L’espace, engagement politique fondamental, par Jacques Cheminade

Voir le commentaire

  • quentin • 04/09/2009 - 14:35

    Sur le sujet et constat : L’avancée fulgurante de la technologie actuelle au regard du passé est du à la motivation que crée les rivalités que sont les compétitions de guerre...(le nerf de la guerre). Cela va choquer certains, les expériences et la guerre des nazis en ont été l’essence des "progrès" actuels...Que l’on veuille l’admettre ou pas c’est la réalité..
    Il faut un aiguillon pour motiver l’homme à aller plus loin, inconsciemment ou consciemment, il lui faut une compétition souvent avec la mort pour enjeu pour qu’il aille plus loin.
    La guerre froide à permis à l’homme de poser un pied sur son satellite...
    Mars évidemment, depuis que les soviets ont déclaré forfait, puisqu’il n’y plus qu’un seul système, ce est plus qu’un projet dont le financement est toujours reporté. Ce n’est plus une priorité.
    Par ailleurs, il serait à mon avis plus judicieux de continuer d’envoyer des systèmes robotisé afin de mieux appréhender le voyage et le terrain.
    Le paquet est mis dans la recherche sur "l’intelligence artificielle" (et pour cause) Je suis de ceux qui pense que l’androïde créé par l’homme le supplantera et sera peut-être son successeur. Nous sommes déjà tellement dépendant de la technologie.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 20 juillet le monde
en devenir

Si le monde est réduit aux seules énergies renouvelables, qui par leur faible densité et leur caractère intermittent permettent de produire beaucoup moins que les combustibles fossiles et le nucléaire, la capacité d’accueil de la Terre se réduira brutalement à un milliard d’êtres humains !

En savoir plus

Don rapide