Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Un canal Mer morte/Mer rouge à l’étude en Jordanie

La rédaction
visites
2242
JPEG - 11.4 ko
Un canal pour la paix

1er janvier 2009 (LPAC) – La paix au Moyen-Orient est possible si les pays de la région sont capables de coopérer autour d’un projet de développement centré sur la véritable richesse de la région (parce que rare et vitale) : l’eau. C’est ce que Lyndon LaRouche explique depuis 1975, année où il avait présenté à plusieurs dirigeants de la région son « Plan Oasis », fondé sur l’utilisation de la technologie nucléaire pour dessaler l’eau de mer et irriguer massivement la région. Aujourd’hui, alors qu’un nouveau conflit éclate, cet élément central d’une nouvelle « paix de Westphalie » est plus que jamais nécessaire. Certains vont dans ce sens :

Le 26 décembre, un porte-parole du ministère jordanien de l’Eau, Adnan Zoubi, annonça que le gouvernement jordanien proposait d’investir 4,4 milliards de dollars pour construire un canal de 177 kilomètres de long entre la mer Morte et la mer Rouge. Celui-ci permettrait notamment de revitaliser la mer Morte, qui chaque année se vide un peu plus en raison des nécessités agricoles et du manque d’infrastructures adéquates. Le projet inclurait la construction de turbines hydroélectriques, prenant avantage du dénivelé entre les deux mers intérieures pour produire de l’électricité et installer des usines de dessalement d’eau pour approvisionner les populations.


Pour approfondir ce que nous voulons faire, cliquez ICI et ICI

Contactez-nous !