Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Un candidat républicain prévient que la Maison Blanche attend une occasion à la 11 septembre pour attaquer l’Iran

La rédaction
visites
1833

Lors d’une interview sur Fox News, la chaîne d’information pro-bush de Ruppert Murdoch, Ron Paul, candidat présidentiel Républicain et congressiste du Texas, n’est pas revenu sur ses propos affirmant que la Maison Blanche utiliserait

5 août 2007 (LPAC) - Lors d’une interview sur Fox News, la chaîne d’information pro-bush de Ruppert Murdoch, Ron Paul, candidat présidentiel Républicain et congressiste du Texas, n’est pas revenu sur ses propos affirmant que la Maison Blanche utiliserait un incident à la « Golfe du Tonkin » pour lancer une guerre contre l’Iran. Ce risque a aussi été soulevé par Lyndon LaRouche sous le nom de « Golfe du Tonkin II ».

Dans cette interview très franche, Ron Paul a réduit en bouillie une des animatrices provocatrices de Fox qui répétait sans cesse les calomnies venant de la Maison Blanche et reprochant à Ron Paul d’accuser la Maison Blanche de préparer de fausses attaques terroristes pour lancer une nouvelle guerre. En réponse, Ron Paul n’a fait que mettre la vérité sur la table : la Maison Blanche a utilisé les attentats du 11 septembre pour lancer son offensive en Irak. Il n’y avait pas d’armes de destruction massive, et il n’y avait aucun lien entre l’Irak et Al Qaïda, mais malgré cela, la Maison Blanche s’est servie de cette tragédie pour mettre à exécution les plans qu’elle avait préparés depuis longtemps.

La Maison Blanche fera la même chose contre l’Iran si l’occasion lui est donnée de réagir à un nouvel incident. Il y a de nombreuses possibilités, un accident ou un acte terroriste commis par d’autres, comme Ousama Ben Laden, mais qui serait mis sur le dos de l’Iran.

Le problème est que la Maison Blanche veut cette guerre, a alerté Ron Paul, et elle l’a déjà planifiée, comme pour l’Irak.

Brève contenue dans : Les Canons d’août 2007 : pendant les vacances, Cheney veut attaquer l’Iran

Contactez-nous !