Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Un grand quotidien suédois titre en Une : « L’Allemagne pourrait être la première à quitter l’euro »

La rédaction
visites
2199

3 décembre 2011 (Nouvelle Solidarité) – C’est ainsi qu’a titré jeudi en Une le grand quotidien suédois Svenska Dagbladet. Dans les pages économiques, la journaliste Patricia Hedelius écrit que l’Allemagne (et la Finlande) pourraient être les premières à quitter la zone euro : « Les contradictions à l’intérieur de la zone euro sont telles que certains riches pays envisagent de la quitter. De très nombreuses personnalités politiques approuvent cette décision. L’Allemagne est probablement très proche d’être le premier pays à franchir le pas. »

Puis, la journaliste met le doigt sur une réalité profonde de notre Europe que tout le monde s’évertue à ne pas vouloir voir : « L’union monétaire n’a jamais été ce qu’on aurait voulu qu’elle soit, mais ne peut être vue que comme la condition qui a été imposée à l’Allemagne de l’Ouest, pour sa réunification avec l’Allemagne de l’Est. »

A l’heure où une amitié franco-allemande frelatée est brandie pour consacrer l’euro comme monnaie de renflouement des banques tout en condamnant les peuples à une austérité centralisée, et en sacrifiant nos Constitutions à la faveur d’un « nouveau traité », il est plus que jamais temps de mettre un terme à la « gouvernance » européenne. Car, comme l’effleure Svenska Dagbladet, elle n’est qu’un bras de l’Empire financier de la City de Londres qui aujourd’hui demande sa livre de chair.

Contactez-nous !