Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Un larouchiste remporte les primaires démocrates au Michigan

La rédaction
visites
909

La victoire d’un candidat larouchiste, lors des primaires démocrates à la chambre des représentants du Michigan, est un indice montrant que les activités de LaRouche sont en train de saper le contrôle exercé par les cercles de Joe Lieberman et du Democratic Leadership Council sur le Parti démocrate. Un deuxième larouchiste, qui se présentait aux primaires démocrates pour le sénat du Michigan, n’a été battu que de 600 voix sur 18 000 suffrages exprimés. Tous deux ont fait campagne en tant que démocrates de la faction LaRouche, axant leur campagne sur la distribution massive de tracts.

Le 6 août, Kerry Lowry, militant larouchiste de longue date, candidat pour la chambre des représentants du Michigan dans le dix-neuvième district, remportait les primaires démocrates avec 61,3 % des votes (5 243 voix). Livonia , le district où il se présentait, est une banlieue du sud de Détroit, habitée par des travailleurs et des gens de classe moyenne. Comme toutes les autres villes de l’état, Livonia souffre du ralentissement économique général et, en particulier, des récentes coupes de 859 millions de dollars que le gouverneur a imposées aux municipalités. L’autre candidat larouchiste, Joseph Barrera, briguait un poste de sénateur dans le douzième district du Michigan, où il a obtenu 47,7 % des votes avec 8 838 voix. Les deux candidats ont mis de l’avant la campagne présidentielle de LaRouche, utilisant les deux tracts publiés par la campagne présidentielle de « LaRouche en 2004 », « La vraie corruption : McCain-Lieberman » , et « LaRouche, candidat éligible ».

Lowry a bâti sa campagne sur le porte-à-porte, diffusant les tracts de LaRouche et une brochure inspirée de celle de Nancy Spannaus, autre candidate larouchiste au sénat de Virginie. En novembre, il affrontera John Pastor, l’ancien membre du conseil municipal de Livonia, qui était le seul candidat pour les primaires républicaines. Dans la presse de Livonia, Lowry a été clairement identifié comme un démocrate larouchiste. Il décrit sa campagne comme ayant davantage une perspective nationale que locale. Quant à Barrera, il a fait une campagne très énergique, prenant la parole devant de nombreuses associations de son district. Dans un discours devant l’association islamique du grand Détroit, à laquelle assistaient quatre cents personnes, Barrera a lu les remarques que LaRouche avaient faites, lors de son dernier webcast, sur la nécessité de neutraliser McCain-Lieberman et distribué une nombreuse documentation. Ironiquement, la victoire de Lowry et le bon score de Barrera sont intervenus dans un Etat où le parti démocrate du Michigan, en 2000, avait essayé de saboter les primaires démocrates en organisant ses propres primaires par caucus, d’où LaRouche avait été exclu. Dans les primaires de l’Etat (non reconnues par le parti), LaRouche avait reçu 12 000 voix, tandis que dans les caucus « officiels », Gore n’en avait obtenu que 4 000.

Contactez-nous !