Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Un million de nouveaux emplois pour la Ruhr

La rédaction
visites
825

Dans un nouveau tract rédigé pour les élections en Rhénanie du Nord-Westphalie, Helga Zepp-LaRouche, présidente du Mouvement des droits civiques-Solidarité (BüSo), réclame « un million de voix pour le BüSo afin d’assurer un million de nouveaux emplois en RNW ». Le parti de Mme Zepp-LaRouche appelle à l’abolition du Pacte de stabilité comme pré-condition au lancement d’un vaste programme d’investissements productifs en Allemagne, en France, en Italie, etc., en coopération avec la Russie et d’autres pays eurasiatiques. Le texte attire l’attention sur la crise gravissime du système financier global et appelle les gouvernements de l’UE à éviter une répétition de la tragédie des années 30 où des Régimes fascistes, soutenus par la synarchie internationale, accédèrent au pouvoir.

Signe inquiétant d’une telle évolution aujourd’hui, le « pèlerinage » d’importants néo-conservateurs européens (Schaüble, Stoiber, Sarkozy) aux Etats-Unis pour des consultations avec leurs co-penseurs outre-atlantique (Cheney, Wolfowitz, Schwarzenegger, etc.). La victoire du candidat de la CDU, Jürgen Rüttgers, également vice-président national du parti, aux élections du 22 mai en Rhénanie du Nord-Westphalie - le Land le plus peuplé d’Allemagne avec 20% de la population - risquerait de mener à un « changement de régime » national. Le programme de Rüttgers prévoit une réduction immédiate de 20% des dépenses budgétaires, notamment au niveau de l’aide sociale et des subventions de l’Etat, ainsi que la création de « mini-emplois » très mal rémunérés, programme qui n’est pas sans rappeler l’opération de démolition menée par Arnold Schwarzenegger en Californie. Ce dernier avait d’ailleurs reçu Rüttgers en janvier 2004, ainsi que le Premier ministre CSU de Bavière, Edmund Stoiber, la semaine dernière.

Contactez-nous !