Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Un nouveau « Limes » au sud de l’Europe

La rédaction
visites
1053
commentaire

Les sanglants incidents survenus à Melilla et Ceuta, deux enclaves espagnoles au nord du Maroc, donnent un avant-goût des horreurs qui pourraient accompagner l’effondrement économique et social total de l’Afrique. Alors qu’ils tentaient de franchir les grillages, plusieurs immigrants d’Afrique noire ont été tués et des centaines d’autres blessés. Après consultations avec le gouvernement marocain, le gouvernement espagnol a renforcé les gardes-frontières et décidé de renvoyer les immigrants au Maroc.

Il est tout à fait prévisible que si les conditions socio-économiques en Afrique continuent de se détériorer, comme le faisait remarquer Jean-Christophe Rufin dans son livre L’empire et les nouveaux barbares, des millions d’Africains malades et affamés essaieront d’échapper à l’« enfer » pour trouver refuge dans l’« île de richesse » que représente à leurs yeux l’Europe.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères Morantinos a demandé à l’UE de répondre de toute urgence à la crise dans la région méditerranéenne. Tout en réclamant des contrôles plus stricts aux frontières, il a soutenu l’appel du ministre marocain de l’Intérieur Mustafa Sahel pour une aide « immédiate et substantielle » à l’Afrique et pour un « plan Marshall » vers les pays subsahariens. Cet appel avait été lancé début octobre à Rabat, lors d’une réunion des ministres de l’Intérieur des pays méditerranéens (Espagne, Portugal, France, Italie, Malte, Libye, Algérie, Tunisie, Maroc et Mauritanie).

Contactez-nous !

Don rapide