Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Un peu tard, la Voix de Russie évoque la portée internationale de Cheminade

La rédaction
visites
1464

26 avril 2012 (Nouvelle Solidarité)—Le 23 avril dernier, La Voix de Russie, radio internationale appartenant à la Compagnie publique de Télévision et de Radio russe, a diffusé une émission faisant le tour de l’élection présidentielle française. Bien que la couverture donnée à la campagne de Jacques Cheminade ait été pour le moins sommaire au cours de toute la présidentielle, cette dernière émission a tenté de donner une vision plus en profondeur des propositions du candidat, notamment pour faire face à la crise économique et galactique.

Cette couverture de Cheminade a lieu dans le contexte d’une discussion plus vaste en Russie ces derniers jours sur les idées de son ami « américain », Lyndon LaRouche. Une série d’articles et d’interviews de LaRouche est actuellement diffusée par le site terra-america.ru, en association avec un autre média important, le Russian Journal.

Nous présentons ci-dessous, traduit du russe, l’extrait de l’article sur la présidentielle en France qui évoque la candidature de Jacques Cheminade. (Pour l’original, cliquer ici http://rus.ruvr.ru/2012_04_23/72598025/.). Avec une dose de cynisme, à la Russe, cet article tente néanmoins de faire entrevoir au public russe qui lira entre les lignes, la vraie portée de la candidature de Jacques Cheminade.

Le Futuriste

"Ce n’est pas la première fois que Cheminade se présente. Il a été candidat en 1995. A cette époque, il avait attiré l’attention en parlant de « SIDA financier » comme cause de l’effondrement économique. Maintenant, le 8 mars de cette année, Jacques Cheminade a ébranlé la scène politique en déposant devant la Cour constitutionnelle de France plus de 500 parrainages de maires et autres élus, requis pour la participation à l’élection présidentielle.

Il se fait l’avocat d’une réorganisation du système financier international. Son document programmatique « Un Monde sans la City ni Wall Street » propose d’arrêter l’ « économie de casino » spéculative et de se débarrasser des charlatans que l’Europe possède en guise de leaders, afin d’éviter le chaos et la guerre.

Cheminade propose de remettre en eaux le lac Tchad, afin qu’il redevienne « le poumon du continent africain ». Il insiste pour bannir les jeux vidéo qui rendent les gens « zombies » et pour imposer une taxe sur la pornographie. Le plus intéressant de tout est que Cheminade prône « l’industrialisation de la lune » en disant que l’objectif devrait être de mettre le pied sur Mars dans trois générations. (...)

Que ne disent-ils pas de Cheminade ? Agent de la CIA, membre d’une secte, et même « farfelu et dangereux utopiste ». Dans le blog du Figaro, il a même été qualifié de « candidat clandestin ». De plus, on murmure que sa campagne a été financée en partie par le milliardaire d’extrême-droite américain Lyndon LaRouche.

Il y a des opinions contradictoires sur LaRouche. Ses soutiens le décrivent comme un leader politique du niveau de Franklin Roosevelt et de Martin Luther King. Ses critiques (y compris la Justice américaine) parlent d’extrémiste, auteur de théories conspirationistes et de fasciste.

Pour ce qui est de Cheminade, mis à part des mégaprojets qui semblent sortir tout droit des pages de quelque roman utopique, son programme provoque tout simplement la controverse. Afin de redonner vie au système financier et de stimuler la croissance économique, il propose de couper les banques en deux – séparer les banques d’investissement des banques de dépôts – ainsi que de revenir aux monnaies nationales. Et même ses opposants reconnaissent que Cheminade est un candidat intéressant, car il met de l’avant des projets d’envergure mondiale.

Contactez-nous !