www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Un vétéran du nucléaire militaire US dénonce la propagande mensongère contre l’Iran

La rédaction
1415 visites | 5 commentaires

22 novembre 2011 (Nouvelle Solidarité) – Lors d’un entretien téléphonique avec nos camarades du LaRouche PAC le 19 novembre, Clinton Bastin, ingénieur en chimie nucléaire et ancien directeur du programme de traitement des matériaux nucléaires au ministère américain de l’Energie, a démystifié tous les fantasmes et les mensonges sur l’arme nucléaire iranienne.

Pour Bastin, la plupart des soi-disant experts que l’on entend dans les médias ignorent totalement les réalités du programme nucléaire iranien et des programmes nucléaires en général. Tout le monde sous-estime grandement la difficulté de transformer de l’uranium enrichi à 20% sous forme gazeuse dans une centrifugeuse, en une arme explosive nécessitant un niveau d’enrichissement de 90%.

Il a expliqué que les enquêteurs de l’Agence internationale à l’énergie atomique (AIEA) ont une connaissance très faible de la fabrication d’armes nucléaires. Certains d’entre eux sont ingénieurs nucléaires mais n’ont aucune compétence en termes d’armement. De plus, a-t-il dit, le nouveau président de l’AIEA, le japonais Yukiya Amano, prête l’oreille aux pires conseillers ; son prédécesseur, Mohamed El-Baradei, avait un bien meilleur sens des réalités et des dangers géopolitiques. La vaste majorité des « experts » que l’on trouve à Washington sont aussi incompétents, a-t-il dit, citant en exemple David Albright, un pure propagandiste repris par toute les agences de presse.

L’expertise de Clinton Bastin est fondée sur 42 années d’expérience professionnelle à la Commission de l’énergie atomique du ministère américain de l’Energie, où il a notamment dirigé l’unité de traitement et de retraitement des matériaux nucléaires à la Savannah River Plant, qui fut le centre de production du combustible nucléaire militaire américain, puis de son recyclage. Vétéran de la Deuxième Guerre mondiale et ancien instructeur chimiste chez les Marines, il est une figure du combat contre la prolifération. Il a dirigé l’initiative de non-prolifération américaine avec l’Inde et a été consulté à de nombreuses reprises par l’AIEA.

Bastin a aussi expliqué au LaRouche PAC qu’il est quasiment impossible, étant donné le niveau du protocole de contrôle mis en place par l’AIEA, que la petite quantité d’uranium enrichi par l’Iran puisse être détournée vers un programme militaire. Quand bien même, si par on ne sait quel miracle, suffisamment de matériaux étaient détournés, les difficultés et les dangers pour convertir l’uranium gazeux en uranium métallique nécessaire à la bombe sont énormes. La plupart des pays qui s’y sont risqués ont subi des pertes.

De toute manière, a déclaré Bastin, il serait politiquement suicidaire pour l’Iran d’essayer de fabriquer la bombe. Ils le savent et c’est, au delà de toutes les considérations techniques, la raison la plus convaincante pour laquelle Bastin pense qu’il n’y a pas de programme militaire, mais seulement une campagne de propagande massive nourrie par une incompétence bureaucratique crasse.

Bastin reste en liaison régulière avec le gouvernement israélien sur ces questions, et a récemment publié une lettre ouverte au Premier ministre Benjamin Netanyahu avertissant du danger d’une attaque israélienne sur un programme militaire iranien qui n’existe pas.


Seymour Hersh : Les services américains bredouilles

Dans son article du 18 novembre dans le New Yorker, le journaliste d’investigation Seymour Hersh, spécialiste des services secrets américains, écrit :

Ca fait 10 ans que j’écris dans le New Yorker sur l’Iran et la bombe, en me focalisant notamment sur l’incapacité répétée des meilleurs éléments du Commandement conjoint des opérations spéciales (JSOC) à trouver des preuves définitives d’un programme d’armement nucléaire en Iran. L’objectif de ces opérations clandestines à haut-risque était de trouver quelque chose de physique – un « calutron fumant » comme m’avait dit une fois un officiel – pour montrer au monde que l’Iran travaillait sur des têtes nucléaires dans un lieu tenu secret, de le rendre public, d’attaquer le site et de le détruire.

Mais ils n’ont jamais rien trouvé...

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Le choix de la rédaction
Autres articles
Plus d'articles

Voir les 5 commentaires

Vos commentaires

  • Le 23 novembre 2011 à 01:02
    par Elie

    PLUSIEURS...je ne sais pas quel est ton âge, mais sauf mon respect, tu manques cruellement de culture historique. La seule pensée Larouchiste est insuffisante.
    Israël s’est doté d’une arme atomique dissuasive. N’oublies pas que ce pays ne possède que 7 000 000 d’habitants sur un territoire grand comme deux départements français. Cet état est isolé dans un monde arabe belliqueux pour plusieurs raisons et qui compte plusieurs centaines de millions de citoyens dont le rêve est d’éradiquer les juifs du moyen orient. La seule solution pour l’état hébreux de maintenir un état de paix (même larvé) était de se doter de la dissuasion la plus ultime. Cette dissuasion a permis jusqu’à présent d’éviter un conflit majeur et définitif entre Israël et les nations arabes, donc elle a été utile et nécessaire. C’est une guerre froide, celle de la puissance contre le nombre.
    Je te précise que je m’appelle THIERRY, que je ne suis pas juif et que je n’approuve pas la politique d’Israël vis à vis des Palestiniens dont je comprend souvent la colère.
    Aujourd’hui nous avons à faire à un danger majeur au moyen orient. Celui de la nucléarisation totale de cette région à commencer par celle de l’Iran qui est en train de se doter de l’arme atomique qui elle, ne sera pas dissuasive mais belliqueuse. Pourquoi je dis qu’elle est belliqueuse ? Parce qu’elle sera entre les mains d’un dictateur et d’une clique de voyous qui ont volé le pouvoir en bafouant la volonté de leur peuple qui lui, ne veut plus d’une république Islamique. La bombe iranienne sera belliqueuse parce qu’elle sera entre les mains d’un dictateur nommé Armaninedjab, négationniste réfutant la shoah, et qui a juré d’éradiquer Israël de la carte. Un jour le peuple iranien descendra à son tour dans la rue pour réclamer la démocratie. Pour garder le pouvoir, les Ayatollahs embraseront le moyen orient en prenant pour excuse que cette révolution est organisée de l’extérieur.
    Pour finir, PLUSIEURS, saches que mon épouse est iranienne, que son père, ancien officier de l’armée est réfugié politique au Canada, et que ses deux frère ainés ont été arrêtés par les gardiens de la révolution il y a 8 ans. Depuis, nous n’avons plus de nouvelles.

    • Le 23 novembre 2011 à 23:27
      par plusieurs

      Tout à fait Thierry.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 10:33
    par Elie

    Bien sûr que tous les esprits clairs et censés pensent qu’il serait suicidaire pour Téhéran de fabriquer la bombe. Mais les ayatollahs ont ils justement l’esprit clair ? Tout ce qu’a fait hitler était insensé mais il l’a fait quand même. Le problème est que tout ce que fait l’Iran en terme de nucléaire est totalement secret et enfoui sous terre en plus d’être disséminé partout sur son territoire. Alors, pourquoi ? Pourquoi ne vous posez vous pas la question ?
    Mr Bastin nous dit, en résumé, que les savants iraniens sont incapables de fabriquer une bombe. Moi je veux bien, mais je vous rappelle que la Corée du Nord qui est un pays nettement moins développé que l’Iran a été capable de fabriquer la bombe.
    De plus il n’est pas exclus que la Russie ou la Chine puisse collaborer à la fabrication de cette bombe. Je vous garantie que si demain l’Iran possède l’arme nucléaire, tous les pays voisins, Turquie et Arabie Saoudite pour ne citer qu’eux, auront la légitimité de l’acquérir également. A partir de là, plus rien ne sera contrôlable...

    • Le 22 novembre 2011 à 13:11
      par plusieurs

      Mais Elie, les personnes qui auraient poussés Hitler au pouvoir hier, ne représenteraient-elles pas ceux-là même qui, aujourd’hui et selon toi, seraient suffsamment sains d’ esprit pour provoquer une troisième guerre mondiale sans qu’ elle devienne nucléaire..?

      A propos, que penses-tu de l’ arsenal atomique israélien, acquis en toute illégalité, et menaçant la tranquillité d’ un Iran pacifique ?

      Y aurait-il chez toi, deux poids deux mesures ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 10:09
    par petite souris

    les enquêteurs de l’Agence internationale à l’énergie atomique (AIEA) ont une connaissance très faible de la fabrication d’armes nucléaires.

    Nozélites aux ordres de l’empire financier britanique, ne vont quand même pas nommer des gens compétents et honnêtes !!!
    Qui feraient le sale boulot ?
    Pas eux quand même !!!
    Regardez qui ils ont placé à la tête des états grecs, italiens etc.............

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet