Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Une demande d’impeachment introduite à la Chambre

La rédaction
visites
840
commentaire

Dans une lettre envoyée le 17 avril à ses collègues démocrates, le député Dennis Kucinich a annoncé son intention de lancer une procédure destitution contre Dick Cheney. « Cette semaine, j’entends introduire des articles de destitution en raison de la conduite du vice-président Dick Cheney.

EIRNS

Dans une lettre envoyée le 17 avril à ses collègues démocrates, le député Dennis Kucinich a annoncé son intention de lancer une procédure destitution contre Dick Cheney. « Cette semaine, j’entends introduire des articles de destitution en raison de la conduite du vice-président Dick Cheney. Veuillez demander à votre équipe de contacter mon bureau (...) si vous souhaitez recevoir une copie confidentielle du document préalablement à son dépôt à la Chambre. »

Le 28 avril, le Mouvement des jeunes larouchistes (LYM) soulèvera le problème lors de la convention du Parti démocrate de Californie, à San Diego. Il était également à l’origine de la résolution pour « destituer Cheney » adoptée par le Comité démocrate du comté de Los Angeles, qui appelle les responsables de l’Etat à « soutenir un effort bipartisan pour désinvestir le vice-Président de son mandat le plus vite possible ». Le député Kucinich doit y prendre la parole, à titre de pré-candidat présidentiel, et sa collègue Maxine Waters, qui avait appelé à l’impeachment de Cheney dès avril 2006, devrait y assister elle aussi. Le même jour, le 28 avril, des rassemblements en faveur de la destitution se tiendront dans tous les Etats-Unis.

Selon John Nichols, auteur de The Genius of Impeachment, paru en octobre 2006, « Kucinich n’est qu’un des nombreux députés démocrates qui ont reconnu, ces derniers jours, avoir entendu l’appel à l’action que leur lancent leurs électeurs et des activistes de base dans tout le pays » (The Nation du 17 avril). Selon Nichols, les députés John Murtha et Diane Watson ont également dit que leurs électeurs parlent de plus en plus de destitution.

En mars, Kucinich avait déclaré devant ses homologues que la Chambre ne peut se soustraire à la responsabilité qui lui incombe de « restreindre l’abus du pouvoir exécutif. La destitution est peut-être bien le seul remède pour empêcher une guerre d’agression contre l’Iran. »

Par ailleurs, le Sénat du Vermont a adopté le 20 avril, à 16 voix contre 9, une résolution en faveur de la destitution de George Bush et de Dick Cheney. Son président, Peter Shumlin, a déclaré à l’EIR : « A mon avis, il n’y a aucun Président ou vice-Président qui aient fait autant d’efforts pour mériter l’impeachment. Bush et Cheney ont menti à propos de la guerre, ils ont menti à propos des liens entre Saddam Hussein et al-Qaida, ainsi que sur les armes de destruction massive. Si le Sénat du Vermont peut jouer un petit rôle au service de la justice, j’en suis fier. »

Le texte adopté note que la conduite de Bush et Cheney, en politique intérieure et étrangère, soulève de sérieuses questions de « constitutionnalité, de légalité et d’abus de la confiance publique ». L’envoi de forces en Irak, décidé par le commandant-en-chef, et leur maintien sur place, sur lequel insiste le vice-Président, ont discrédité les Etats-Unis dans le monde. Le texte mentionne aussi de possibles violations des lois sur la protection de la vie privée et des libertés individuelles.

La résolution du Sénat a été transmise aux délégations de la Chambre de l’Etat. Selon le Jeffersonian Manuel, l’adoption d’un texte similaire à la Chambre obligerait le Congrès fédéral à envisager l’impeachment. En mars dernier, le Parti démocrate du Vermont avait adopté une résolution appelant les députés à prendre des mesures en faveur de la destitution.

Contactez-nous !

Don rapide