Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Une économiste italienne appelle à une « solution islandaise » pour l’Italie

La rédaction
visites
979
commentaire

21 septembre 2011 (Nouvelle Solidarité) – L’Italie est sur le point de subir le sort grec, et en privé les décideurs italiens disent qu’il « serait préférable de quitter [l’euro], plutôt que d’endurer 30 ans de souffrances », selon le Financial Times . Dans ce contexte, l’économiste et écrivain Loretta Napoleoni propose que l’Italie mette en place une « solution islandaise » et quitte la monnaie commune. Elle le fait dans son nouveau livre, Contagio ( Contagion ), qui vient de paraître en librairie et sera bientôt publié en anglais.

Dans une interview avec nos collègues de l’ EIR , Mme Napoleoni a déclaré que, vu les politiques déflationnistes de l’UE, « il est illusoire de penser que l’on puisse rembourser la dette ».

« L’alternative à cette politique est de suivre l’exemple de l’Islande et de poursuivre une cessation de paiements volontaire ou contrôlée, où le pays coupe en deux la dette : la partie détenue par les banques nationales est garantie, [tandis que] l’autre partie, détenue par des banques étrangères, est restructurée, ce qui signifie qu’un pourcentage est remboursé dans un certain délai. » (La moitié des 1900 milliards d’euros de la dette publique italienne est intérieure, et l’autre moitié est détenue par l’étranger, dont 50 % de cette dernière par les banques françaises.)

L’avantage serait de permettre « une croissance économique » et « la sortie de l’euro ». L’Italie pourrait alors dévaluer sa monnaie et redémarrer son économie. Les Italiens ont peur de revenir à la lire, note Mme Napoleoni, parce qu’ils se souviennent des taux d’inflation élevés dans le passé, mais une inflation modérée est un moindre mal, par rapport à un effondrement de l’économie.

En outre, dans le système de l’euro, les gouvernements n’ont aucune possibilité d’intervenir dans la crise financière mondiale de façon positive. « En 2008, afin d’éviter une récession importante, ils ont simplement transféré la dette des banques aux Etats, et cette dette n’a pas diminué depuis 2008 ; au contraire, elle s’est accrue. »

La solution ? « Je pense que nous devrions revenir à la loi Glass-Steagall (...) ; il nous faut une séparation, il faut revenir sur la mondialisation. Je le dis depuis des années, mais pour cela, nous avons besoin d’une classe politique qui ne poursuive plus les intérêts d’une très petite élite. »

Mme Napoleoni a appelé la jeune génération qui se révolte contre le système à assurer le changement nécessaire. « Si on nous avait dit il y a quelques années que les Égyptiens se débarrasseraient de Moubarak, en manifestant pacifiquement sur les places du Caire, nous aurions répondu que c’était impossible, mais cela s’est produit. » Les jeunes gens peuvent également changer les choses dans le monde occidental, « mais ils doivent faire entendre leur voix maintenant , c’est-à-dire que nous avons besoin de ce mouvement maintenant . »

Voir le commentaire

  • petite souris • 21/09/2011 - 23:54

    Bravo à madame Napoleoni !

    Avoir un tel patronyme et citer en exemple les jeunes d’Égypte !
    Cela ne s’invente pas !!!!

    Je lui souhaite bien évidemment de réussir dans sa démarche volontaire.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide