Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Une frappe américaine contre l’Iran nécessiterait l’occupation du pays pendant 10 ans (diplomate américain)

La rédaction
visites
1623

15/11/2007 13 :33 WASHINGTON, 15 novembre - RIA Novosti. Une frappe balistique américaine contre l’Iran serait un échec si les Etats-Unis ne sont pas prêts occuper ce pays pendant au moins dix ans, a indiqué le diplomate américain Lawrence Wilkerson dans un rapport présenté jeudi au Congrès américain.

"Si nous ne sommes pas prêts à introduire assez de troupes en Iran, à écraser les centaines de milliers de partisans et à occuper le pays durant au moins 10 ans, le résultat (de notre frappe) sera un échec beaucoup plus important", a déclaré le colonel en retraite Wilkerson, ancien assistant et chef de l’appareil de l’ancien secrétaire d’Etat américain Colin Powell.

Le rapport présenté par M.Wilkerson aux auditions parlementaires consacrées aux éventuelles conséquences régionales et globales d’une opération américaine contre l’Iran porte sur deux scenarios de frappe militaire américaine avec l’utilisation d’avions décollant d’aérodromes terrestres et de porte-avions, ainsi que de petits commandos parachutés sur le sol iranien.
Selon le premier scenario, les Etats-Unis porteront une frappe moyenne pour détruire les ouvrages nucléaires iraniens. Le deuxième scénario prévoit une frappe plus importante appelée à anéantir les éléments clés de l’infrastructure iranienne - "chemins de fer, routes automobiles, aérodromes, réseau de transport d’électricité, gazoducs, systèmes de télécommunications, de gestion et de commandement, etc.".

"Le premier scénario ne fera que ramener le programme nucléaire iranien d’un ou deux ans en arrière, mais il peut aussi inciter les Iraniens à travailler 24 heures sur 24 pour rattraper leur retard comme ce fut le cas en Allemagne nazie après les bombardements stratégiques de la Seconde guerre mondiale", a noté l’ancien assistant de Colin Powell avant de rappeler que l’industrie allemande s’était même développée après les raids de l’aviation alliée.

Des frappes plus destructrices peuvent souder cette nation de plus de 70 millions d’âmes. Le nationalisme et la haine à l’égard des Etats-Unis seront des facteurs d’unification du peuple. L’Iran lancera "une guerre asymétrique" partout où les troupes américaines sont vulnérables, surtout en Irak, au Qatar, au Koweït et dans d’autres régions du Golfe", a conclu le diplomate.

Contactez-nous !