Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Une mobilisation de citoyens obstinés contre Lisbonne fleurit dans toute l’Europe

La rédaction
visites
940

30 avril 2008 (Nouvelle Solidarité) — C’est à l’appel d’Etienne Chouard, l’un des principaux citoyens catalyseurs des « nonistes » lors du vote référendaire du 29 mai 2005, qu’un mouvement de Mobilisations Obstinées Contre les Régimes Illégitimes Européens (MOCRIEs) commence à s’organiser tous les mercredis à 18h dans toute l’Europe. L’approche du collectif qu’il a créé, le CECRI (Citoyens Européens Contre les Régimes Illégitimes), tranche avec les approches partisanes habituelles que l’on n’entend plus depuis la ratification du traité de Lisbonne par les parlementaires français. Et ça marche !

Pour ce professeur de technologie de Marseille, défenseur acharné de l’initiative populaire : « Les représentants politiques des différents pays européens, tout en affirmant leur amour de la démocratie, ont engagé depuis cinquante ans un processus constituant sans les peuples qu’ils sont pourtant censés représenter, et même parfois carrément contre eux, comme en France et aux Pays-Bas où les élus imposent par voie parlementaire ce que leur peuple vient de refuser expressément par référendum. »

Chouard appelle la population à défendre ses droits d’une manière qui a déjà fait ses preuves : « Avant la chute du mur, les Allemands de l’Est manifestaient tous les lundis à 18h pour dire simplement : « le Peuple, c’est nous ». Ils étaient parfois une poignée, parfois des dizaines de milliers, mais ils étaient toujours là, visibles. Ce geste courageux de résistance durable pourrait nous inspirer dans notre lutte contre le processus despotique qui se déroule avec les traités inconstitutionnels européens : nous pourrions, nous, institutionnaliser la résistance, autant que possible, en multipliant les lieux où se manifeste le mécontentement :

« Dans toutes les villes d’Europe où il existe des résistants déterminés, seraient organisées des manifestations hebdomadaires contre le régime illégitime, tous les mercredis à 18h par exemple. »

L’idée est simple et efficace. En deux semaines, des résistants obstinés ont déjà organisé des MOCRIEs dans 13 villes françaises (dont Paris, Lyon, Montpellier, Nancy, Nantes, Brest, Aix en Provence et Trets) et quelques autres en Europe, notamment en Allemagne et en Italie. Les discussions sur son forum sont nombreuses et enthousiastes. C’est un courant ascendant qui commence à porter de plus en plus de femmes et d’hommes vers les étoiles (pas celles de l’Europe) où sont inscrits leurs droits, comme le disait Friedrich Schiller dans son Guillaume Tell.

  • Pour étudier notre vision du Traité de Lisbonne et de ce que devrait être l’Europe, cliquez ICI
Contactez-nous !