Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

26 juin - Shakespeare mobilisé pour tenter de couler Trump Lire 23 juin - Guerre, choléra et famine au Yémen : la complicité criminelle des occidentaux dénoncée à l’ONU Lire 22 juin - Surréaliste : la lutte antifraude fiscale européenne s’installe au Luxembourg ! Lire
AccueilActualité
Brèves

Vers une crise du gaz naturel cet hiver ?

La rédaction
visites
729
commentaire

Les compagnies d’électricité en Europe et ailleurs ont de plus en plus recours au gaz naturel en raison de son prix actuellement assez bas. Mais que se passerait-il si une crise soudaine dans les livraisons de gaz naturel venait à être orchestrée ?

L’Allemagne est un grand importateur de gaz naturel tout comme la France, malgré ses capacités nucléaires, s’oriente pour l’instant vers le gaz. Une crise d’approvisionnement frapperait donc durement l’Europe continentale mais aurait aussi des répercussions mondiales. Un haut responsable du département américain de l’Energie (DOE) a déclaré, il y a deux semaines lors d’une discussion privée, qu’une « forte augmentation du prix du gaz naturel » pourrait avoir lieu cet hiver. Selon un expert européen de l’énergie, elle pourrait très bien être déclenchée par la Russie. En effet, l’économie russe a été réduite à l’état de simple fournisseur d’énergie et d’autres matières premières, alors que « la dictature s’installe dans le pays ». Cet expert convient que l’éventuelle saisie des avoirs russes par l’Occident pourrait amener la Russie à couper les livraisons de gaz à l’Occident. « De quel levier stratégique contre l’Occident peut-elle disposer, si ce n’est la menace de fermer le robinet du gaz ? »

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide