Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
RIA Novosti

Viande polonaise : la Commission européenne propose à la Russie de négocier

La rédaction
visites
582

(RIA Novosti). La Commission européenne espère ouvrir prochainement les pourparlers avec la Russie sur la levée de l’embargo sur les fournitures de viande polonaise à la Russie.

BRUXELLES, 21 mai - (RIA Novosti). La Commission européenne espère ouvrir prochainement les pourparlers avec la Russie sur la levée de l’embargo sur les fournitures de viande polonaise à la Russie.

« M. Kyprianou (Marcos Kyprianou, Commissaire européen pour la santé et la protection des consommateurs) a adressé à M. Gordeïev (Alexeï Gordeïev, ministre russe de l’Agriculture) un message proposant les pourparlers techniques sur les restrictions russes frappant la viande et les légumes polonais, car leur échange de lettres n’a abouti à aucune approche concertée du règlement de ce problème », a déclaré aux journalistes à Bruxelles Philippe Tod, porte-parole de Marcos Kyprianou.

Selon Philippe Tod, le pouvoir exécutif de l’UE espère que ce problème sera réglé dans les plus brefs délais.

Vladimir Poutine a proposé lundi au ministre de l’Agriculture Alexeï Gordeïev d’intensifier le dialogue avec la Commission européenne, y compris sur les questions litigieuses relatives à la viande polonaise.

Selon le ministère russe de l’Agriculture, en novembre 2005, la Russie a limité les importations de viande en provenance de Pologne en raison de la multiplication des cas de violation de la législation vétérinaire lors des fournitures de produits d’origine animale et de « la falsification de la viande fournie à la Russie ».

A la veille du sommet Russie-UE d’Helsinki (novembre 2006), la Pologne a opposé son veto au lancement des négociations sur le nouvel accord Russie-Union européenne, exigeant, comme préalable, la levée par la Russie de l’interdiction des importations de viande et de légumes polonaises. L’accord actuellement en vigueur expire à la fin de 2007.

Les participants au sommet Russie-UE de Samara ont abordé le problème des fournitures de viande polonaise.

Contactez-nous !