Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Visite historique de Vajpayee en Russie

La rédaction
visites
801
commentaire

Du 10 au 13 novembre, le Premier ministre indien Atal Behari Vajpayee et le président russe Vladimir Poutine ont tenu un sommet historique à Moscou. Les dirigeants des deux pays ont annoncé qu’ils étaient engagés à transformer leurs relations de longue date en partenariat stratégique capable de relever les énormes défis économiques et de sécurité que connaît actuellement le monde.

Dans leur déclaration commune sur les « Défis globaux et menaces à la sécurité et la stabilité mondiales », ils affirment que les deux pays sont « déterminés à coopérer pour faire échec (...) aux menaces dans le monde », y compris « toutes les formes de terrorisme international », et qu’ils « considèrent comme essentiel de promouvoir la paix mondiale, la sécurité et la stabilité par le dialogue, la consultation et la coopération entre pays concernés ». Dans une déclaration officielle à la presse, Poutine a déclaré : « (...) nous sommes unis dans notre détermination à obtenir d’importants résultats en résolvant les problèmes que rencontre la communauté internationale et nous partageons la même conviction que cela ne peut être accompli que par des efforts collectifs coordonnés, avec un rôle central accordé aux Nations unies. »

Le climat de cette visite fut très chaleureux ; pour les deux dirigeants, c’était leur quatrième rencontre en un an. Lors d’un entretien avec des journalistes russes, Vajpayee a insisté sur l’amitié croissante qui lie l’Inde à la Chine, posant ainsi les bases d’une coopération étendue aux trois géants eurasiatiques - le triangle stratégique Russie-Inde-Chine.

Certains analystes indiens ont également mentionné un fait de la plus haute importance : Vajpayee était accompagné d’une centaine d’industriels et d’hommes d’affaires indiens. En effet, il ne s’agit pas d’un détail anodin dans un contexte où Poutine rencontre de sérieux problèmes avec l’oligarchie financière russe et ses partisans internationaux. Un analyste a ajouté que « la Russie peut maintenant dire "nous avons des amis partout dans le monde" qui veulent travailler économiquement avec nous. L’oligarchie s’est vu signifier qu’elle n’avait qu’à bien se tenir. Il y a eu de nombreuses discussions sur l’expansion du commerce et des investissements communs dans des domaines stratégiques, y compris le pétrole ».

La Russie et l’Inde ont notamment discuté de coopération dans des secteurs comme l’espace, l’énergie nucléaire et la défense. Le 11 novembre, le ministre russe de l’Energie atomique a annoncé qu’« il est grand temps de reconsidérer l’interdiction portant sur la coopération nucléaire avec l’Inde, imposée en 1992 par le Nuclear Suppliers Group (NSG) », ajoutant que les deux pays sont en train d’envisager une coopération pour « une utilisation pacifique de l’énergie nucléaire ». Des progrès sont aussi attendus en ce qui concerne la production commune dans le secteur de la défense.

Vajpayee s’est ensuite rendu au Tadjikistan et en Syrie. Les relations de l’Inde avec l’Asie centrale s’intensifient et des négociations sont en cours avec l’Iran pour construire des routes et des chemins de fer vers l’Afghanistan, qui s’étendront ensuite vers l’Ouzbékistan et le Tadjikistan.

Contactez-nous !

Don rapide