Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Wall Street anime une « salle de guerre » pour défendre la spéculation

La rédaction
visites
1042

10 juillet 2008 (Nouvelle Solidarité) — Lehman Brothers, Citigroup, Merrill Lynch, Freddie Mac, Fannie Mae, GM, Renault, etc. ; les groupes financiers et industriels en grandes difficultés financières ne manquent pas.

A tel point que Dominique Strauss-Kahn, directeur général du Fonds monétaire international (FMI), a averti qu’en raison des tensions sur les marchés financiers, les gouvernements devaient être prêts à injecter des liquidités pour soutenir des institutions financières en difficulté. « Un soutien budgétaire pourrait s’avérer nécessaire pour des institutions ou des créditeurs en difficulté ».

Autre source privilégiée d’argent facile : la spéculation. Il ne faut donc surtout pas la remettre en cause.

Bart Stupak, un élu démocrate du Michigan, vient de révéler qu’il a découvert l’existence d’une « salle de guerre de Wall Street » animée pour l’essentiel par la banque Morgan Stanley. Cette équipe fait du lobbying auprès des élus américains pour qu’ils abandonnent toute loi qui pourrait restreindre la spéculation.

Pour creuser le sujet : focus

Contactez-nous !