Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Wall Street et la City craignent une révolte mondiale de la jeunesse...

La rédaction
visites
3106
commentaires

23 mars 2011 (Nouvelle Solidarité) – La tribune publiée lundi par le New York Times , de la plume du jeune prodige du Council on Foreign Relations (CFR) Matthew Klein, révèle le niveau d’anxiété de l’establishment face au ferment de grève de masse qui saisit la jeunesse à travers le monde.

Sous le titre « Eduqués, sans emploi et frustrés », Klein réalise que l’Egypte, la Tunisie, le Portugal et les Etats-Unis font tous face au même phénomène : « Environ un quart des travailleurs égyptiens de moins de 25 ans sont sans emploi, une statistique fréquemment citée pour être une cause de la révolution. Aux Etats-Unis, l’Office des statistiques de l’emploi a rapporté un taux officiel de chômage des travailleurs des 16-24 ans pour janvier, de 21% (…) En Italie, au Portugal et en Espagne, près d’un quart des diplômés de moins de 25 ans sont au chômage. » Ajoutons qu’en France, le chômage des moins de 25 ans est officiellement à plus de 21%...

« Les soulèvements au Moyen Orient et en Afrique du Nord sont un avertissement pour le monde développé. Même si l’éclatement d’une révolution à l’égyptienne dans une démocratie riche est impensable [mais pas improbable – ndt], l’on peut facilement voir la frustration d’une génération en manque d’opportunité. En effet, la ’génération désespérée’ du Portugal a fait descendre des dizaines de milliers de gens dans les rues pour une manifestation le 12 mars dernier. Combien de temps reste-t-il avant que le reste du monde riche ne leur emboîte le pas ? »

Ce furent en réalité 300 000 jeunes qui descendirent dans les rues portugaises il y a 10 jours, alors qu’aujourd’hui tombe le gouvernement du Premier ministre José Socrates. Aux Etats-Unis les mouvements spontanés de protestation dans les lycées et les facs se multiplient en soutien aux enseignants qui se battent contre les pires coupes budgétaires de l’histoire. Le 14 mars, 20 000 étudiants des universités californiennes manifestaient à Sacramento contre l’austérité. En Angleterre, les étudiants ont annoncer qu’ils occuperaient samedi Trafalgar Square pendant 24 heures pour la « transformer en place Tahrir ».

Avec ses banques en faillite et des gouvernements discrédités, l’establishment n’a plus grand chose à quoi s’accrocher...


A lire :


Voir les 8 commentaires

  • Max TERNON • 23/03/2011 - 22:15

    sans compter les séniors (à partir de 45 ans...) qui sont prêts à leur emboiter le pas !

    • Pic et Puce • 24/03/2011 - 08:13

      Il est à craindre en effet que voyant venir la violence d’un tsunami humain venir sur eux...que les gourous de la finance et de la politique déclenchent des guerres d’envergure pour que les " petits " se massacrent entre eux au lieu d’être eux-mêmes victimes de cette violence. Dans ce cas les hommes politiques en vue joueront le rôle de fusibles et ils ne l’auront pas volé puisque mentant et trahissant les peuples depuis tant d’années.

    • jean • 24/03/2011 - 20:25

      oué, mais bon, m’est d’avis que peu d’entre nous iront tuer pour le plus grand plaisir des rapaces de la finance.
      En tout cas, pas moi, ça c sur !
      Tuer ou se faire tuer pour des gens qui cultivent les pires sentiments humains, très peu pour moi ! Et je ne suis pas le seul, nous sommes une grosse majorité me semble-t-il.
      Quant à nos politiques, ma foi, ils ne méritent que la guillotine.
      Liberté Egalité Fraternité, ou la Mort. C’est l’intégrale originale. Elle est gravée dans la pierre sur la mairie de ma ville. Ils auront pas pu l’effacer partout !

    • clemenceloyer • 26/03/2011 - 11:18

      Avant on aurait envoyé tout ce beau monde sur un front quelconque pendant 4 ou 5 ans...
      Aujourd’hui une guerre totale anihilerait la planète !

    • Fernand Cloutier • 26/03/2011 - 15:34

      Toute personne intelligente pouvait prévoir une révolte mondiale contre les gouvernements qui protègent Wall Street et les banques aux profits des accumulateurs de "CASH"...

      Après avoir presser tous les citrons, ces vautours vont faire "QUOI" avec leur richesse s’ils ne sont pas capables de se montrer au grand jour ???...

      Comme d’habitude, ils vont se servir de leurs mercenaires policiers et millitaires pour essayer de mâter le peuple, mais ce sera en vain.

      Il ne faut pas oublier qu’une population affamée peut devenir extrêmement agressive et n’avoir peur de rien même pas de mourir.
      Les manifestants en Syrie n’avait pas d’armes ; ils se faisaient tirer comme des lapins...

    Répondre à ce message

  • petite souris • 24/03/2011 - 12:55

    Que la City se fasse du mouron ! Parfait et tant mieux !
    "celui qui sème le vent récolte la tempête"

    Que ce soit au prix de grève de masse ! Parfait et tant mieux !
    Le peuple reprend le pouvoir et donc la démocratie existera encore

    Que ce soit au prix des larmes, du sang, de la misère !
    Cela est scandaleux ! Honte aux traitres !

    Pour s’encourager à agir résistons et chantons partout
    Le Chant Des Partisans :
    http://www.parolesmania.com/paroles...

    Répondre à ce message

  • matière invisible • 23/03/2011 - 22:51

    Est ce que cette jeunesse sans activité rémunérée va se faire piéger par une prochaine guerre de grande ampleur, de tous contre tous ? histoire d’éliminer des chômeurs. :->
    Je pense que le cartel a des idées aussi noires que cela.

    • UN chouka • 24/03/2011 - 06:49

      Bonjour les gens .
      C’est dit d’une manière trés succincte,mais,c’est encore tellement vrais helas.
      La pietaille dont je fait parti,resent cela avec une acuité toujours plus vive,je crois ?
      A mon avis, cela est parti dans les années 74/76,je crois,avec le tout "spéculation financière/argent de bois" ,qui a dévalorisé la valeur du travail,de la création concrète,donc la dépréciation de ceux qui vivent de leur travail et de leur créations ,justement ?
      C’est un truisme ,cèrte,mais au combien grave ,je crois ?
      Salutations .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide