Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité

William Pfaff : pourquoi Obama veut-il une guerre avec la Chine ?

La rédaction
visites
3217
commentaires

25 novembre 2011 (Nouvelle Solidarité) — Face à l’offensive visant à provoquer une nouvelle guerre mondiale lancée par Obama, en tant que pion de l’Empire financier de Wall Street et de la City de Londres, les commentateurs politiques états-uniens les plus sérieux commencent à hausser le ton.

Parmi eux William Pfaff, auteur et éditorialiste à l’International Herald Tribune, qui met en pièces la nouvelle Pax Americana lancée par Obama contre la Chine, au cours de sa récente tournée en Asie Pacifique.

Intitulée L’intérêt renouvelé des Etats-Unis pour l’Asie Pacifique a pour objet de détourner l’attention du malaise aux Etats-Unis, la tribune libre parue le 23 novembre dénonce la nouvelle politique d’Obama comme étant « le genre de chose qui déclenche des guerres mondiales ».

Extraits :

« On aurait pu croire qu’une guerre âpre en Afghanistan débordant sur le Pakistan en Asie Centrale, dénuée de toute perspective d’en finir, ainsi qu’un engagement militaire ambigu dans un Irak vaincu et mal reconstitué, évoluant désormais dans l’ombre de l’Iran et d’un réveil arabe qui traverse le Moyen-Orient, occuperaient largement Barack Obama.

« Après tout, il avait été élu pour réduire les engagements militaires des Etats-Unis. (…) Mais, peu habitué à traiter avec des généraux, il ne s’attendait sûrement pas à ce que le théâtre de guerre Afghanistan/Pakistan devienne une activité permanente et une source de revenus pour le Pentagone et l’industrie d’armement américaine.

« Alors, pourquoi veut-il alors une nouvelle guerre contre la Chine ? (…) Sa tournée en Asie ce mois-ci a porté l’idée d’une Pax Americana pour l’Asie – ce qui est absurde. Un tel effort risque de provoquer l’effet contraire : un engagement profond et coûteux pour supprimer la tentative chinoise de retrouver la prééminence qui était la sienne pendant plus de mille ans.

« C’est le genre de choses qui provoque les guerres mondiales », dit Pfaff, soulignant que s’en prendre à des puissances « que l’enthousiasme ou le nationalisme pousse à vouloir trouver ou retrouver une place au soleil », est une mauvaise idée.

Quel intérêt la Chine et les Etats-Unis ont-ils à se battre, demande Pfaff ? Faut-il se disputer pour les Iles Spratley dans la mer de Chine méridionale, revendiquées par la Chine, le Vietnam, le Brunei, la Malaisie, les Philippines ou Taiwan ? Ou les îles Senkaku qui, bien que situées dans la mer de Chine orientale, sont revendiquées par la Chine et Taiwan ? Les matières premières, l’industrie ou les terres rares ?

« Devant le Parlement australien, le président a prononcé l’une des ses phrases ronflantes, habituelles aux présidents américains, du type "Qu’il n’y ait aucun doute, les Etats-Unis seront pleinement dans l’Asie Pacifique au XXIème siècle". Sommes-nous si sûrs, nous autres américains, que nous voulons y être pleinement ? Etre dans quoi, d’ailleurs ? Une guerre à propos des prétentions de la Chine sur Taiwan ou la Mer de chine méridionale ? Ou – ce qui pourrait arriver – une Chine réduite aux ruines par un bouleversement révolutionnaire ? Obama et l’élite à Washington ne cherchent-ils pas plutôt à détourner l’attention de leur propre malaise révolutionnaire ? »

Voir les 3 commentaires

  • michel49 • 25/11/2011 - 17:31

    Tous les presidents qui ont succédé à Kennedy savent que ce dernier a tres probablement été assassiné pour avoir refusé d’obeir aux militaires qui voulaient envahir Cuba et atomiser l’URSS, ce sont des choses qui ne s’oublient pas !

    • Pic et Puce • 25/11/2011 - 19:44

      Il a également et surtout été éliminé car il avait décidé le retour du droit régalien d’émission de la monnaie et du crédit dans le giron de l’état fédéral. Ce sont les banquiers qui l’ont éliminé...

    • Stef • 09/12/2011 - 02:04

      Entièrement d’accord avec le message précédent !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide