Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

AccueilActualité
Brèves

Wisconsin, Egypte, Tunisie : Patriotes de tous pays, unissez-vous pour Glass-Steagall !

La rédaction
visites
990
commentaires

25 février 2011 (Nouvelle Solidarité) – Les Etats-Unis vivent leur plus grande vague de grève et de contestation syndicale depuis 30 ans, mais à la différence de la lutte perdue contre les réformes libérales de Reagan, ce mouvement se déroule en pleine crise terminale du système mondial.

Point de départ du mouvement, le Wisconsin vit son onzième jour de mobilisation. Le gouverneur républicain Walker refuse toujours de retirer son projet de loi supprimant les droits de négociation collective aux syndicats du secteur public et commence à déployer la garde nationale pour contenir les manifestations. Nouvellement élu, Walker pensait avoir le soutien de la population, mais même la base des Tea Party qui l’ont poussé au pouvoir ne lui manifeste aucun soutien. Il pensait aussi diviser les différents syndicats du public ainsi que jouer sur le clivage avec le privé, mais l’ensemble des syndicats et de leur base s’unissent contre ce que les manifestants dénoncent comme une politique digne d’Adolf Hitler. La fédération des travailleurs du Wisconsin, qui rassemble 97 syndicats et 45 000 membres a voté à l’unanimité le déclenchement d’une grève générale si Walker ne retirait pas son plan. Comme l’a dit un syndicaliste après le vote lundi soir : « Si nous ne repoussons pas ce projet de loi, nous sombrerons. L’enjeu est au delà des droits syndicaux, il s’agit de notre nation, et c’est maintenant que ça se décide. »

Samedi, 66 rassemblements sont déjà prévus à travers tous les Etats-Unis pour soutenir la lutte des Wisconsinois ainsi que protester contre des mesures similaires dans de nombreux Etats. Cette semaine, des manifestations ont eu lieu dans l’Ohio, l’Indiana, la Californie, le Delaware, la Géorgie, l’Idaho, l’Iowa, le Maryland, le Massachusetts, le Michigan, le Minnesota, le Nevada, le New Jersey, le Tennessee, l’Etat de Washington, la Virginie Occidentale et d’autres.

De Tunis au Caire en passant par le Wisconsin, l’on voit que la population à rompu avec la peur et la soumission. Le seul problème c’est la lâcheté des dirigeants politiques : si cette véritable « grève de masse » ne rencontre pas de relais et d’alternative politique, le mouvement va tout droit vers un chaos similaire à la Terreur de la Révolution française. Terrés dans leur palais, effrayés, les politiques ne font que provoquer leur passage prochain à l’échafaud.

Comme nous l’avons déjà souligné, ce vent de révolte international « n’est en rien une succession de crises locales où l’on renverse des dictateurs pour instaurer la démocratie », mais une réaction à la désintégration de l’économie mondiale et du système financier. Le fait est qu’il n’y a pas d’autre réponse à la colère populaire que de mettre en règlement judiciaire l’ensemble des acteurs financiers – le remède c’est Glass-Steagall ! Rien de moins que cela ne pourra enrayer la désintégration économique et sociale. Les responsables qui s’y refusent devront être remplacés par une nouvelle génération de dirigeants ; et c’est au peuple d’y veiller.


A lire :


Voir les 3 commentaires

  • petite souris • 25/02/2011 - 17:52

    à propos de révolution.....

    La grande révolution dans l’histoire de l’homme, passée, présente et future, est la révolution de ceux qui sont résolus à être libres. John Fitzgerald Kennedy

    Il ne peut y avoir de révolution que là où il y a conscience. Jean Jaurès

    Quiconque a semé des privilèges doit recueillir des révolutions.

    Les grandes révolutions naissent des petites misères comme les grands fleuves des petits ruisseaux. Victor Hugo

    La populace ne peut faire que des émeutes. Pour faire une révolution il faut le peuple. Victor Hugo

    Répondre à ce message

  • sousou • 25/02/2011 - 16:15

    Ok.Wisconsin,Egypte, meme combat contre le Shitstème.
    Merci qui ? Merci le monde arabe qui se bat aussi pour vous.
    En Egypte, c’est encore les militaires qui décident, aux US, aussi.
    Si les US veulent garder les arabes parmi leurs amis,faudrait qu’ils...
    1- Fermer GTMO, et libérer les prisonniers politiques.
    2- le dollars ne peut plus être la monnaie de reference,pour l’achat de pétrole.
    3- évacuer la Mecque avant le prochain pelerinage annuel.
    A bon entendeur Salam.

    Répondre à ce message

  • plusieurs • 25/02/2011 - 14:04

    J’ ai bien peur que nous ne soyons tous condamnés au bonheur...

    Glass-Steagall !

    A poil les banksters et les collabos !

    Glass-Steagall !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide